DALLAS

En dépit de l'expansion urbaine des Grandes Plaines et du dynamisme des villes égrenées en chapelet le long du 101e méridien (les célèbres villes de contact : Omaha, Kansas City, Wichita, Tulsa, Oklahoma...), rien ne peut rivaliser aujourd'hui, à l'échelle régionale, avec la puissance et la vitalité de Dallas, métropole de l'intérieur texan.

États-Unis : carte administrative

États-Unis : carte administrative

carte

Carte administrative des États-Unis. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Dallas, la « ville la plus propre de l'Union » (comme aiment à le souligner fréquemment les édiles locaux), caractéristique liée à la présence, dans l'immédiat arrière-pays, de l'un des gisements d'hydrocarbures les plus importants des États-Unis, qui lui permet d'être exclusivement chauffée au gaz naturel, s'est tragiquement illustrée en novembre 1963. Le mémorial au président Kennedy, érigé au cœur de la ville, rappelle le drame qui, en 1963, bouleversa le monde politique. Mais Dallas est aussi — et surtout — une agglomération millionnaire qui surprend le voyageur par son paysage urbain extrêmement moderne et par la multiplicité de ses fonctions. Elle est un nœud des communications dans tout le Sud-Ouest américain et son aéroport à l'un des trafics les plus importants au monde.

Jadis grand centre cotonnier, elle a su rapidement, et avec succès, diversifier la gamme de ses activités industrielles : à la tradition textile déclinante se sont substituées les constructions mécaniques, aéronautiques, électroniques, informatiques et la pétrochimie. L'ensemble des fonctions du secteur secondaire est regroupé à la périphérie de la ville, où le contact est exceptionnellement brutal entre le paysage de l'urbs et le plat pays rural. Downtown Manhattan, remarquable par la beauté agressive de son architecture futuriste, en constante rénovation, où la hardiesse et la pureté de formes du centre administratif n'ont d'égales, dans l'ensemble du Sud, que celles de l'admirable Downtown Atlanta, est devenue l'un des pôles américains de la mode et de la haute couture, héritage de la vocation textile, et le plus important centre bancaire des régions centrales et méridionales. Dallas s'enorgueillit notamment de la présence de plusieurs centaines d'établissements financiers, banques et compagnies d'assurances. Elle a également une très forte concentration d'entreprises de télécommunications et de haute-technologie (électronique, informatique). La population de la ville s'élevait à 1 232 940 habitants en 2006 (6 millions pour l'agglomération).

—  Jacques SOPPELSA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification


Autres références

«  » est également traité dans :

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT, 
  • Laurent VERMEERSCH
  •  • 19 938 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Un réseau urbain très polarisé »  : […] tiennent également un rôle prépondérant dans la géographie urbaine des États-Unis : on peut ainsi distinguer l'ensemble Dallas-Houston-La Nouvelle-Orléans, reposant tout particulièrement sur l'industrie pétrolière et sur ses ports d'exportation. Se détachent également le Nord-Ouest et l'ensemble Seattle-Portland-Tacoma, versant sud d'un ensemble […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-le-territoire-et-les-hommes-geographie/#i_45206

TEXAS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 109 mots

matériel informatique, télécommunications, logiciels et biotechnologies). Mais Dallas est le principal centre avec 6 millions d'habitants pour son agglomération (1,2 million pour la ville elle-même), ce qui la place au quatrième rang national. Elle a commencé par être un grand marché agricole ; elle est devenue un centre financier régional, un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/texas/#i_45206

Pour citer l’article

Jacques SOPPELSA, « DALLAS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dallas/