CROYANCES (sociologie)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les croyances, un inobservable en sciences humaines

Ces définitions simples soulèvent déjà des difficultés. La première, ontologique, tient à la nature même d’une croyance : qu’est-ce qu’une croyance puisqu’elle ne s’observe pas ? Comment prétendre l’appréhender et l’analyser ? Pour Pascal Engel, la croyance nous entraîne dans « l’enfer des connaissances tacites » et alimente le « mythe de l’intériorité » (Jacques Bouveresse) : les croyances sont vues comme un corpus de représentations dans lesquelles on puiserait. Or, pour Marcel Mauss ou Ludwig Wittgenstein, il n’en est rien ; une croyance relève de la grammaire de nos pratiques : c’est dans et par nos pratiques que nos croyances se manifestent. Du coup, cette notion ne nous fait-elle pas courir le risque d’explications circulaires ou tautologiques ? À la question « pourquoi un Grec accomplit-il tel rite ? », on répondra que c’est parce qu’il croit à telle ou telle divinité. Mais comment savoir qu’il y croit si ce n’est parce qu’il accomplit le rite en question ? De plus, on ne sait rien de la force de ces croyances : on peut croire à moitié ou de façon discontinue, croire des choses contradictoires… comme le montre Paul Veyne à propos des mythes grecs. Dans la philosophie pragmatiste, une croyance est fondamentalement une tendance à agir. On ne peut donc in fine isoler un ensemble de croyances sans passer par une opération d’explicitation qui relève du travail d’objectivation distancié d’un observateur extérieur : c’est précisément ce qu’ont longtemps fait ethnologues et sociologues.

Wittgenstein

Wittgenstein

Photographie

D'origine autrichienne, le philosophe britannique Ludwig Wittgenstein (1889-1951) a enseigné à Cambridge. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : chargé de recherche en sociologie au C.N.R.S., Centre universitaire de recherches sur l'action publique et le politique, université de Picardie Jules Verne

Classification

Pour citer l’article

Romain PUDAL, « CROYANCES (sociologie) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/croyances/