CRISES FINANCIÈRESRégulation financière internationale

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La régulation financière internationale

Les « trous noirs » : les marchés de gré à gré et les paradis fiscaux

Un des obstacles majeurs à la régulation de la finance globale vient de ce que la plus grande partie des transactions financières internationales sont opaques et échappent ainsi à toute forme de contrôle. Deux rouages centraux de la finance globale sont à l’origine de ce « grand trou noir » de la régulation financière internationale : les marchés de gré à gré et les paradis fiscaux.

Les marchés de gré à gré concentrent 80 p. 100 des transactions financières (en particulier sur les produits dérivés) ; ces transactions sont effectuées entre des opérateurs qui définissent directement entre eux, dans le secret, les conditions de leur échange. À ces marchés totalement opaques s’opposent les marchés organisés, tels que les Bourses de valeurs mobilières dotées d’autorités qui fixent les règles des échanges et en contrôlent l’application. Les autorités publiques ont une part de responsabilité dans cette prolifération des marchés de gré à gré : la directive européenne M.I.F. (marchés d’instruments financiers) a voulu casser le monopole des Bourses au nom de la concurrence. Résultat : la prolifération des « dark pools », « bourses » de gré à gré d’un nouveau genre ; ce sont des lieux d’échanges dématérialisés, où les opérations se font « dans l’ombre ». Il est nécessaire de réduire au minimum le poids de ces marchés où se réalisent la plupart des opérations de nature spéculative. Une première avancée, insuffisante, décidée par les États-Unis et en cours de discussion au sein de l’Union européenne, consiste à contraindre les opérateurs à déclarer leurs transactions sur des registres publics.

La moitié des flux financiers internationaux transitent par les paradis fiscaux et réglementaires. Tous les groupes industriels et financiers multinationaux ont des filiales dans ces lieux opaques. La principale mesure qui permettrait de lutter contre ces zones de non-droit, qui pratiquent notamment le blanchiment de l’argent sale, ser [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages





Écrit par :

  • : professeur d'économie à l'université de Paris-XIII-Villetaneuse

Classification


Autres références

«  CRISES FINANCIÈRES  » est également traité dans :

CRISES FINANCIÈRES - Instabilité financière

  • Écrit par 
  • Dominique PLIHON
  •  • 7 126 mots

L'instabilité financière se manifeste par des mouvements importants et parfois brutaux des variables financières, notamment les cours boursiers et les taux de change. Elle prend la forme de phases haussières (les booms) ou baissières (les dépressions), qui tendent à éloigner d'une manière significative et durable ces variables de l […] Lire la suite

CRISES FINANCIÈRES - Krachs boursiers

  • Écrit par 
  • Christophe BOUCHER
  •  • 4 280 mots
  •  • 13 médias

Il n'existe pas de définition précise et rigoureuse des notions de « crise boursière » ou de « krach boursiers ». Ces expressions, couramment employées l'une pour l'autre, servent à désigner un effondrement brutal et de grande ampleur des cours boursiers. Une telle situation survient généralement à l'issue de la formation d'une bulle spéculative qui finit par éclater, mais aussi lors d'une dégrada […] Lire la suite

AGENCES DE NOTATION

  • Écrit par 
  • Patrick JOLIVET
  •  • 3 398 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Remises en cause  »  : […] La crise financière de 2007-2008, dite crise des subprimes (par référence aux emprunts immobiliers hypothécaires à risque aux États-Unis), puis la crise de la dette souveraine qui la suit immédiatement en 2009-2010 ont conduit à la mise en cause des agences de notation des deux côtés de l'Atlantique. Cette mise en cause porte sur au moins trois arguments : l'incapacité des agences à prévoir des c […] Lire la suite

AGLIETTA MICHEL (1938- )

  • Écrit par 
  • Yamina TADJEDDINE
  •  • 1 083 mots
  •  • 1 média

Penseur du capitalisme et de la monnaie, Michel Aglietta est un chercheur, un pédagogue et un expert reconnu des économistes, des historiens et des anthropologues, mais aussi des politiciens et des syndicalistes de toute tendance . Né dans une famille modeste d’immigrés italiens en 1938 à Chambéry, il intègre l’École polytechnique en 1959, puis entre à l’Institut national de la statistique et des […] Lire la suite

ALGÉRIE

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON, 
  • Jean LECA, 
  • Sid-Ahmed SOUIAH, 
  • Benjamin STORA
  • , Universalis
  •  • 42 026 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Les richesses minières et énergétiques »  : […] L'Algérie possède des ressources minières non négligeables. Le minerai de fer, dont l'essentiel des réserves est situé à Gara-Djebilet au sud de Tindouf, est également présent à Ouenza, Bou Khadra, Beni Saf et Zaccar, près de la frontière tunisienne. La production, en 2007, était de l'ordre de 1,6 million de tonnes, mais les capacités maximales de production sont loin d'être atteintes. On estime […] Lire la suite

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne moderne et contemporaine

  • Écrit par 
  • Michel EUDE, 
  • Alfred GROSSER
  •  • 26 839 mots
  •  • 39 médias

Dans le chapitre « L'économie nationale et ses fluctuations »  : […] Le développement de l'industrie et des transports ne va pas sans l'organisation d'un marché financier. L'unité monétaire est pratiquement assurée par la convention de 1857 qui, au-dessus des monnaies des États, crée le thaler d'union, équivalent au thaler prussien. Les premiers grands établissements de crédit datent de ces années : Darmstädter Bank en 1853, Diskontogesellschaft en 1856. La Bourse […] Lire la suite

ARGENTINE

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL, 
  • Romain GAIGNARD, 
  • Roland LABARRE, 
  • Luis MIOTTI, 
  • Carlos QUENAN, 
  • Jérémy RUBENSTEIN, 
  • Sébastien VELUT
  •  • 36 981 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « La grande crise de 2001 »  : […] Dans un contexte de déflation et de fortes sorties de capitaux – associées à une diminution persistante des dépôts bancaires, la crise ouverte a été déclenchée en décembre 2001 par la mise en place du corralito (le gel des dépôts bancaires) et la suspension du déboursement d'une tranche du prêt accordé par le FMI, remettant en cause l'accord en vigueur avec cette institution. Bien que largement […] Lire la suite

BANQUE - La crise des subprimes et le système bancaire

  • Écrit par 
  • Paul LAGNEAU-YMONET, 
  • Angelo RIVA
  •  • 2 874 mots

La crise déclenchée durant l'été de 2007 sur le marché des dérivés de crédit a eu pour cause première le retournement du marché des emprunts immobiliers aux États-Unis. Elle s'est transformée l'année suivante en une crise financière majeure, affectant tout particulièrement les banques. Elle a ensuite précipité une dépression économique qui a obligé les pouvoirs publics, en 2009 puis en 2010, à ve […] Lire la suite

BANQUE - Supervision prudentielle

  • Écrit par 
  • Jézabel COUPPEY, 
  • Dominique PLIHON
  •  • 6 046 mots

Dans le chapitre « L’évolution de la supervision prudentielle après la crise de 2008 »  : […] La crise financière internationale qui s’est propagée dans les principaux pays développés à partir de 2008 a mis au grand jour les insuffisances de la supervision prudentielle. Non seulement le système de supervision existant n’a pas pu empêcher la crise, mais on peut même considérer qu’il a contribué à celle-ci. D’importantes réformes ont été engagées avec la mise en place en septembre 2010 de Bâ […] Lire la suite

BANQUES CENTRALES

  • Écrit par 
  • Sylvie DIATKINE
  •  • 6 873 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La doctrine »  : […] L'inflation n'est qu'un des facteurs d'altération de la confiance dans la monnaie ; le risque systémique qui met en péril le système de paiements en représente un autre. Ce dernier est lié au développement des formes diverses d'instabilité financière. Elles peuvent se manifester au sein du système bancaire (par exemple, la crise des Caisses d'épargne dans les années 1980 aux États-Unis, les nombr […] Lire la suite

BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud)

  • Écrit par 
  • Christophe JAFFRELOT, 
  • Jérôme SGARD
  •  • 3 926 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Du muscle économique à la parole politique »  : […] Le passage de la performance économique à l'influence politique – et vice versa – n'est pas joué d'avance. De 2000 à 2007, le président brésilien Luiz Inácio Lula da Silva est sous les feux de la rampe internationale, alors même que les résultats économiques du pays n'ont rien d'exceptionnel. D'autres facteurs pèsent donc dans l'équation : la personnalité d'un homme, le succès des politiques socia […] Lire la suite

CANADA - Économie

  • Écrit par 
  • Serge COULOMBE
  •  • 7 907 mots

Dans le chapitre « Le secteur bancaire et la crise financière de 2008 »  : […] Le système bancaire canadien a été plutôt isolé de la crise qui a frappé de plein fouet les systèmes financiers américain et européen en 2007-2008. De nature très conservatrice, les grandes banques canadiennes étaient peu exposées aux actifs toxiques qui ont empoisonné les bilans des institutions financières, comme le papier commercial adossé à des actifs (PCAA). Les PCAA canadiens étaient relati […] Lire la suite

CAPITALISME (NOTION DE)

  • Écrit par 
  • Dominique PLIHON
  •  • 1 413 mots

Dans le chapitre « La crise du capitalisme contemporain »  : […] Le capitalisme mondialisé et dominé par la finance connaît à partir de 2007 une crise dont l’ampleur peut être comparée à celle des deux grandes crises de 1870 et 1929. Cette crise peut être expliquée par trois séries de contradictions internes qui sont à l’origine de profonds dysfonctionnements du système économique contemporain. En premier lieu, on constate un divorce croissant entre l’espace éc […] Lire la suite

CHANGE - Les régimes de change

  • Écrit par 
  • Patrick ARTUS
  •  • 6 878 mots
  •  • 5 médias

La période récente a été marquée par de nombreuses crises spéculatives de change : crises du système monétaire européen en 1992-1993 puis en 1995, crise mexicaine à la fin de 1994, crise des pays émergents en 1997-1998 ; puis 2000-2001 et, dans une certaine mesure, en 2013. Elle a vu aussi la réalisation de l'union monétaire en Europe et la crise de la zone euro à partir de 2009. Ces événements o […] Lire la suite

CHYPRE

  • Écrit par 
  • Marc AYMES, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Gilles GRIVAUD, 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 10 301 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L’économie chypriote depuis l’indépendance »  : […] Depuis l’indépendance en 1960, l’économie de Chypre a connu deux épisodes traumatiques : l’invasion du nord de l’île par l’armée turque en 1974 et la crise bancaire et financière qui a touché la République de Chypre, membre de l’Union européenne (U.E.), au début des années 2010. Quand les Britanniques prennent possession de Chypre en 1878, ils y trouvent une société agropastorale assez pauvre, ave […] Lire la suite

CORÉE DU SUD

  • Écrit par 
  • Valérie GELÉZEAU, 
  • Jin-Mieung LI, 
  • Stéphane THÉVENET
  • , Universalis
  •  • 11 360 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le temps de la crise  »  : […] La crise financière asiatique de 1997 est vécue comme un terrible affront : contrainte à recourir à l’aide du F.M.I. (prêt de 57 milliards de dollars), la Corée, dont l’endettement extérieur est colossal, se voit imposer des mesures radicales (privatisations, dérèglementation, restructuration bancaire) qui conduisent à des licenciements massifs, notamment dans le secteur de la construction navale […] Lire la suite

CRISE ASIATIQUE

  • Écrit par 
  • Marie-France BAUD-BABIC
  •  • 434 mots

Depuis la fin des années 1970, quatre pays de l'Asie émergente, la Corée du Sud, l'Indonésie, la Malaisie et la Thaïlande, affichaient de solides performances économiques et des finances publiques globalement saines, jusqu'à ce que les premiers signes d'une détérioration se manifestent, en 1996, avec le tassement de leurs exportations. La Thaïlande est la première, en juillet 1997, à devoir dévalu […] Lire la suite

CRISE DE 1929

  • Écrit par 
  • Francis DEMIER
  •  • 301 mots
  •  • 1 média

La crise qui éclate à Wall Street le 24 octobre 1929, le « jeudi noir », se traduit par un effondrement de la valeur des actions (de plus d'un tiers à la fin de l'année). La crise boursière entraîne une crise des banques, qui ont largement spéculé en Bourse, une paralysie du crédit et une crise industrielle de surproduction, d'autant plus forte que l'endettement des Américains et des entreprises s […] Lire la suite

CRISE DE LA DETTE DES P.V.D.

  • Écrit par 
  • Marie-France BAUD-BABIC
  •  • 395 mots

En août 1982, le Mexique se trouve dans l'impossibilité de faire face à ses engagements financiers, notamment vis-à-vis de banques commerciales américaines, telles que la Chase Manhattan Bank et la City Bank. Déclarer le pays en état de cessation de paiement revenait à déclarer plusieurs établissements bancaires internationaux en faillite virtuelle. Dès lors, la crise de l'endettement des pays en […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Dominique PLIHON, « CRISES FINANCIÈRES - Régulation financière internationale  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/crises-financieres-regulation-financiere-internationale/