COUTURE ou CONDAMINE

Avec son synonyme « condamine », le mot « couture » se retrouve fréquemment dans la toponymie ; il désignait au Moyen Âge, parmi toutes les terres de la villa ou du domaine seigneurial, celles qui étaient mises en « culture » directement par le seigneur ou ses régisseurs. Elles contrastaient généralement par leur étendue et leur regroupement avec les tenures paysannes morcelées. Étant propriété seigneuriale, elles ont échappé plus facilement aux partages jusqu'à la Révolution ; même vendues en biens nationaux, les anciennes « coutures » tranchaient dans le paysage.

—  Françoise MOYEN

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Françoise MOYEN, « COUTURE ou CONDAMINE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/couture-condamine/