COSMÉTOLOGIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Soigner la peau

Les produits cosmétiques n'ont pas pour seule mission de parfumer et de décorer, ils ont aussi pour mission de soigner, de maintenir en bonne santé dans le meilleur état possible notre surface, la couche cornée, cette enveloppe qui nous dessine et nous protège. Nettoyer, assouplir, hydrater, renforcer cette pellicule superficielle est important pour la santé. Il suffit pour s'en convaincre de rencontrer un enfant souffrant d'eczéma atopique avec sa peau rêche, ses démangeaisons, ses joues rouges et fissurées, sa couche cornée sèche et poreuse (20 p. 100 des enfants en Europe).

Cette mission de soin peut-elle être remplie par un simple traitement de surface n'ayant aucune activité pharmacologique sur la peau vivante sous-jacente ? Le seul fait de mettre un cosmétique sur la peau modifie les réponses cellulaires et moléculaires de l'épiderme et du derme. Par exemple, l'application à la surface de la peau d'un simple produit gras, imperméable, comme la vaseline, freine les divisions cellulaires à la base de l'épiderme. L'eau appliquée à la surface de la peau modifie l'activité de certaines enzymes de l'épiderme. La prise de conscience, déjà ancienne dans un pays comme la France, de l'activité biologique des cosmétiques a été très riche de conséquences : développement de la recherche pour comprendre et utiliser au mieux cette activité, promotion de l'étude de la peau saine sur le plan biologique, et, sur le plan clinique, découverte récente d'une séméiologie permettant de décrire les différents types de peaux saines avec, à la clé, l'évolution vers une prescription cosmétique individualisée.

[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur de la clinique des maladies cutanées, université de Paris-VII, chef de service de dermatologie à l'hôpital Saint-Louis, directeur de l'Institut de recherche sur la peau

Classification


Autres références

«  COSMÉTOLOGIE  » est également traité dans :

MAQUILLAGE

  • Écrit par 
  • Dominique PAQUET
  •  • 5 300 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Des « fardemens » au maquillage »  : […] et matifiant qui fait ressembler les femmes aux idoles antiques, aux grandes prêtresses. En même temps, les produits se multiplient : la poudre de riz se décline en blanc, rose ou jaune Rachel, même si les échotiers notent que la bourgeoise ne se maquille pas ou peu. Les actrices prêtent leur nom et leur visage aux publicités pour les eaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maquillage/#i_38303

LA POUDRE ET LE FARD (C. Lanoë)

  • Écrit par 
  • Dominique PAQUET
  •  • 1 104 mots

des techniques, visant à le modifier et à l'embellir, une analyse précise des produits et des modes de composition, de production et de consommation des cosmétiques. Dans une langue dynamique, fluide et rigoureuse, La Poudre et le fard. Une histoire des cosmétiques, de la Renaissance aux Lumières (Champ Vallon, Seyssel, 2008) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-poudre-et-le-fard/#i_38303

Pour citer l’article

Louis DUBERTRET, « COSMÉTOLOGIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cosmetologie/