CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS & MÉTIERS (CNAM)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un grand établissement de formation professionnelle

Pendant le xxe siècle, le CNAM accroît ses ressources muséales, tout en devenant l’établissement phare de la formation dite professionnelle, qui démarre avec la loi Delors de 1971. Les chaires se multiplient tout comme les laboratoires de recherche, à l’image de l’Institut aérotechnique – destiné à faire progresser les connaissances des lois de l’aérodynamique – créé dans les Yvelines, à Saint-Cyr-l’École, grâce au mécène Henry Deutsch de la Meurthe (1846-1919) et inauguré en juillet 1911. Avec des fortunes diverses, cette vocation industrielle s'est développée au fil du temps, le CNAM se présentant désormais sous le triple aspect d'un institut de recherche technologique, d'un levier de promotion sociale dispensant une formation professionnelle aux adultes et d'une collection d’outils et de machines séduisant les férus de technique. L’institution s’insère donc bien dans le sillon de son fondateur l’abbé Grégoire qui, après avoir fortement affirmé l’articulation de la liberté et du travail, fournissait sa morale à l'industrieuse bourgeoisie : « C'est donc calculer en politique que d'ôter tout prétexte à l'ignorance, à la fainéantise, et de faire en sorte que rien ne soit à meilleur compte que la science et la vertu. »

Le Conservatoire porte toujours de manière volontariste ses trois grandes missions. Le musée des Arts et Métiers est l’un des plus reconnus au monde, avec 2 500 pièces exposées sur les 80 000 qu’il détient. Il présente notamment le pendule de Foucault dans sa célèbre chapelle ou des pièces uniques telles que le fardier de Cugnot ou l’avion n° 3 de Clément Ader. Le musée voit converger toutes les pièces technologiques constituant le patrimoine national de ce domaine.

Le CNAM transmet des compétences professionnelles à des demandeurs d’emploi ou à des actifs pour lesquels il représente une seconde chance, tout en misant sur des modes de transmission pionniers à l’image de la réalisation d’émissions de télévision ad hoc, dès les années 1950. Ce coup d’avance technologique a abouti à une politique ambitieuse de numérisation, débouchant sur le lancement en 2014 de formations massives ouvertes à distance (MOOC, Massive Open Online Course). Le CNAM forme chaque année plus de 70 000 auditeurs (nom donné aux personnes suivant les cours de cette institution), dont la moitié dans ses centres régionaux ou à l’international (Liban, Chine, Maroc, Madagascar…). Avec un personnel de quelque 2 000 salariés, c’est le bras armé des politiques publiques de formation tout au long de la vie des adultes.

Le CNAM développe, en outre, une recherche couvrant les principaux champs disciplinaires, avec une attention particulière aux applications économiques et sociétales et à l’innovation industrielle.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : professeur des Universités, administrateur général du Conservatoire national des arts et métiers

Classification

Autres références

«  CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS & MÉTIERS (CNAM)  » est également traité dans :

MUSÉE DES ARTS ET MÉTIERS, Paris

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY
  •  • 1 548 mots
  •  • 1 média

Le musée des Arts et Métiers, une des composantes du Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), est l’un des plus anciens et des plus riches musées techniques et industriels du monde. Créé en 1794 sous la Révolution française et installé depuis 1800 dans l’ancien prieuré de Saint-Martin-des-Champs, à Paris, il a servi de modèle, dès le milieu du xix e  siècle, aux autres grands musées tech […] Lire la suite

MUSÉES DES SCIENCES ET TECHNIQUES

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY
  •  • 6 399 mots

Dans le chapitre « Les musées de sciences au XXe siècle »  : […] La tradition des machines en mouvement caractéristique du siècle de l'industrie se trouve toutefois mise à mal avec l'avènement de l'électricité, de l'électronique et de techniques de moins en moins matérielles, toujours plus difficiles à appréhender par la simple présentation d'objets scientifiques. C'est dans ce climat inédit qu'un nouveau mouvement va marquer le xx e  siècle, avec la création d […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Olivier FARON, « CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS & MÉTIERS (CNAM) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/conservatoire-national-des-arts-metiers-cnam/