CONGÉS PAYÉS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

C'est la loi du 20 juin 1936 qui a généralisé en France l'institution des congés payés. Des lois postérieures, allant dans un sens toujours plus favorable aux salariés, et les conventions collectives ont élargi la gamme et allongé la durée des congés. Le congé annuel payé a été porté de 12 à 18 jours en 1956, de 18 à 24 jours en 1969 et de 24 à 30 jours par l'ordonnance du 16 janvier 1982. Il faut aussi mentionner les très nombreuses possibilités d'absence, rémunérée ou non, qu'offrent la création récente du congé sabbatique, du congé pour la création d'entreprise, du congé parental d'éducation, du congé d'enseignement et de recherche, du congé de formation économique, sociale et syndicale, des congés de conversion... et les plus anciens congés pour événements familiaux et congé individuel de formation.

On examinera ici le dispositif légal du congé annuel payé tout en insistant sur le rôle capital joué en la matière par les conventions collectives qui souvent améliorent ce dispositif.

Tout salarié a droit chaque année à une période de repos pendant laquelle il continue à percevoir sa rémunération. Ce droit est ouvert dès que le salarié justifie avoir travaillé chez le même employeur pendant une durée minimale d'un mois au cours de l'année de référence (du 1er juin de l'année précédente au 31 mai de l'année en cours). Le droit au congé n'est toutefois acquis qu'au terme de la période de référence (ainsi un salarié embauché après le 31 mai ne pourra partir en congé qu'après le 31 mai de l'année suivante). La durée minimale d'un mois de travail s'entend d'un travail effectif, sous réserve de certaines assimilations légales. Doivent en être exclues : les périodes de chômage total, celles de maladie ou de grève et, de façon générale, toutes les absences qui ne sont pas assimilées par la loi à du travail effectif pour la détermination du droit au congé. Le congé doit normalement être pris chaque année et il doit se traduire par une période de repos.

Le travail accompli chez le même employeur au cours de l'année de référence ouvre droit [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : D.E.A. travail et questions sociales, journaliste en droit social

Classification


Autres références

«  CONGÉS PAYÉS  » est également traité dans :

CONGÉS PAYÉS, en bref

  • Écrit par 
  • Jean-Marie PERNOT
  •  • 244 mots

Innovation sociale majeure, les congés payés redéploient l'économie et démocratisent le temps libre. Leur essor s'inscrit dans une tendance internationale très inégalement marquée. Peu nombreux et liés exclusivement à des accords d'entreprise, les congés payés restent très faibles aux États-Unis et plus répandus au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conges-payes-en-bref/

FRONT POPULAIRE, en bref

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 202 mots
  •  • 1 média

La victoire du Rassemblement populaire aux élections législatives d'avril-mai 1936 est le produit de la coalition antifasciste formée par les socialistes, les communistes et les radicaux, à la suite du 6 février 1934. Des quatre gouvernements de Front populaire qui se succèdent entre juin 1936 et novembre 1938, le plus important est celui que dirige Léon Blum jusqu'en juin 1937. Signés dès le 7 j […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/front-populaire-en-bref/#i_17055

FRONT POPULAIRE

  • Écrit par 
  • Serge BERSTEIN
  •  • 4 921 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'expérience Blum (juin 1936-juin 1937) »  : […] Avant son arrivée au pouvoir, Léon Blum a tenu à définir la nature du gouvernement qu'il entend conduire, face aux exigences de l'aile révolutionnaire de son parti, dirigée par Marceau Pivert qui, dans un retentissant article du Populaire publié le 27 mai 1936 et intitulé « Tout est possible », préconisait de transformer l'exercice du pouvoir en conquête révolutionnaire du po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/front-populaire/#i_17055

LOISIRS

  • Écrit par 
  • Philippe COULANGEON
  •  • 4 819 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La montée du temps libre »  : […] Un certain nombre d'idées reçues entourent l'approche historique du temps libre. L'idée, tout d'abord, que la libération du temps serait une conquête intrinsèque des temps industriels. Pourtant, l'étude des sociétés archaïques nous enseigne que le temps libre y régnait en maître et que la contrainte du travail procède du raffinement des besoins de l'homme dans les sociétés modernes. Plus près de n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loisirs/#i_17055

TOURISME

  • Écrit par 
  • Gabriel WACKERMANN
  •  • 27 066 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'extension annuelle »  : […] Le tourisme de neige n'est plus le bénéficiaire exclusif de la saison froide. Des particuliers et des groupes, en nombre croissant, se déplacent aussi en hiver pour visiter des villes et des centres historiques ; les tour-operators parviennent à obtenir les accueils et accompagnements requis sur place. De nombreuses villes d'art et des pèlerinages d'Europe participent à ce mouvement. Par — 20  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tourisme/#i_17055

Pour citer l’article

Lydie LAGRANGE, « CONGÉS PAYÉS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/conges-payes/