TAIZÉ COMMUNAUTÉ DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La seule communauté cénobitique d'hommes qui se soit développée au sein des Églises issues de la Réforme et, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, important centre de rencontres œcuméniques. Le fondateur et prieur de Taizé est le pasteur Roger Schutz. En 1939, alors qu'il poursuivait à Lausanne ses études à la Faculté de théologie des Églises libres du canton de Vaud, il regroupa quelques amis dans un travail commun, animé par une prière commune, et organisa des colloques et des retraites spirituelles ; il s'agissait d'une sorte de tiers ordre de laïcs, qui prit le nom de Grande Communauté.

Afin de développer et d'approfondir son action, Schutz, qui se sent attiré à la fois par le cénobitisme et par l'œcuménisme, se met en quête d'une maison. Après quelques recherches en France (où réside une partie de sa famille), il en acquiert une, en 1940, dans le village de Taizé (Saône-et-Loire). Seul dans cette vaste demeure, il accueille pendant deux ans des réfugiés qui fuient les persécutions nazies, songeant toujours à y installer une véritable communauté. De retour en Suisse à l'automne de 1942 et recherché par la Gestapo, il ne peut rentrer en France avant la fin de la guerre. Il rencontre alors à Genève trois étudiants, Max Thurian, Pierre de Souvairan et Daniel de Montmollin, qui se joignent à lui pour organiser ensemble une communauté. Ils s'établissent dans un appartement, reçoivent des intellectuels, des ouvriers, des amis de la Grande Communauté, en étayant leurs travaux, ouverts sur le monde, par une vie de prière.

R. Schutz, qui soutient en 1943 sa thèse de théologie (L'Idéal monacal jusqu'à saint Benoît et sa conformité avec l'Évangile), est consacré pasteur l'année suivante dans l'Église réformée du canton de Neuchâtel. Dès l'automne de 1944, le petit groupe s'installe à Taizé, organise un foyer pour enfants abandonnés et développe des relations œcuméniques avec des prêtres et des fidèles catholiques de la région. De nouveaux membres demandent leur admission et, à Pâ [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  TAIZÉ COMMUNAUTÉ DE  » est également traité dans :

ŒCUMÉNISME

  • Écrit par 
  • Jean BAUBÉROT, 
  • Georges CASALIS, 
  • Étienne FOUILLOUX
  •  • 6 378 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'œcuménisme des catholiques »  : […] Né en milieu protestant et anglican, dans les années vingt, du double désir de donner une réponse cohérente aux maux de l'humanité (guerre, injustice sociale, etc.) et de rechercher l'union des disciples de Jésus-Christ afin que le monde croie, le mouvement œcuménique a eu des répercussions dans l'Église catholique : le 21 novembre 1964, la promulgation du décret conciliaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oecumenisme/#i_13670

ORDRES RELIGIEUX

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 3 244 mots

Dans le chapitre « Du XVIe au XXe siècle : dépassement des solutions acquises »  : […] Trois forces s'affirment au xvi e siècle : critique évangélique, réinvention, juridisme conservateur, dont le jeu antagoniste commandera l'évolution des formes de vie religieuse jusqu'aux radicales remises en question d'aujourd'hui, après l'euphorie du II e concile du Vatican. Monachatus non est pietas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordres-religieux/#i_13670

SCHUTZ ROGER dit FRÈRE ROGER (1915-2005)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude PETIT
  •  • 690 mots

Roger Schutz-Marsauche, fondateur de la communauté œcuménique de Taizé, de son nom de religion Frère Roger, a vu le jour le 12 mai 1915, en Suisse, près de Neuchâtel. Fils du pasteur Charles Schutz et d'Amélie Marsauche, française d'origine bourguignonne – protestante elle aussi –, le jeune Roger est le petit dernier d'une fratrie de sept frères et sœurs. Éduqué dans un protestantisme rigoureux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roger-schutz/#i_13670

Pour citer l’article

André ENCREVÉ, « TAIZÉ COMMUNAUTÉ DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/communaute-de-taize/