COMICES TRIBUTES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En ~ 494, les plébéiens, en lutte contre les patriciens, créent le concilium plebis qui devait voter les mesures applicables à eux seuls (les plébiscites). Lorsque ces plébiscites reçoivent valeur légale pour l'ensemble de la population romaine (au milieu du ~ ve siècle, puis en ~ 287), le concilium se transforme en comices tributes et les patriciens s'y rendent régulièrement. Ces comices regroupent l'ensemble des citoyens répartis dans les tribus, qui sont à l'origine des circonscriptions territoriales partageant Rome et le territoire italien. Ces comices deviennent, dès le ~ iiie siècle, l'assemblée essentielle sur le plan législatif ; en outre, ils procèdent à l'élection des édiles curules et des questeurs et ont à juger les cas de provocatio ad populum, limités à des amendes. Les plébéiens siègent seuls, sous la présidence de leurs tribuns, lorsqu'il s'agit d'élire les édiles plébéiens et les tribuns de la plèbe. Parfaitement démocratiques dans sa composition, cette assemblée ne l'est pas dans son fonctionnement. L'inscription dans une tribu dépend des censeurs qui peuvent la refuser ou l'effectuer selon leur bon vouloir, dans la tribu de leur choix. C'est ainsi qu'ils procèdent souvent à des regroupements dans les quatre tribus urbaines, laissant à une minorité de grands propriétaires, inscrits dans les tribus rustiques, la décision. Après avoir joué un rôle fondamental dans les luttes politiques de la fin de la République (en particulier durant la crise gracquienne), les comices tributes subissent, sous le principat, le même effacement progressif que les autres comices.

—  Jean-Pierre MARTIN

Écrit par :

Classification


Autres références

«  COMICES TRIBUTES  » est également traité dans :

ROME ET EMPIRE ROMAIN - La République

  • Écrit par 
  • Raymond BLOCH
  •  • 10 921 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Revendications plébéiennes : les tribuns de la plèbe »  : […] Tenue à l'extérieur de ce pouvoir patricien, la plèbe déploya les efforts les plus tenaces pour faire reconnaître ses droits et participer à la gestion d'un État dans lequel elle occupait une place non négligeable. Ces tentatives, souvent difficiles, parfois violentes, occupèrent les deux premiers siècles de la République. La lutte ainsi a été longue et dure et s'est située sur tous les plans, éco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-la-republique/#i_42349

TRIBU ROMAINE

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 210 mots

Une des unités de la division administrative du territoire de Rome. À l'origine, au nombre de trois (Ramnes, Tities et Luceres) où seuls figuraient les citoyens romains, patriciens et propriétaires terriens, les tribus se multiplient au fur et à mesure de l'extension de Rome ; elles sont trente-cinq à la fin de la conquête romaine (31 tribus rustiques et 4 tribus urbaines). Les tribus se réunissen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tribu-romaine/#i_42349

Pour citer l’article

Jean-Pierre MARTIN, « COMICES TRIBUTES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/comices-tributes/