COLOMBO

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Localisée sur la côte ouest de Sri Lanka, au sud de l'embouchure de la rivière Kelani, Colombo s'est développée autour du port, qui joue un rôle considérable dans l'écoulement des produits issus de l'économie de plantation vers le marché mondial. La capitale économique de Sri Lanka et son agglomération dominent le reste de l'île par leur prédominance aussi bien démographique (647 100 hab. pour la ville et 1 229 572 pour l'agglomération lors du recensement de 2001, et une population estimée, en 2008, à 850 000 habitants dans la ville) qu'économique et politique.

Ce sont les Arabes qui installent un comptoir commercial sur ce qui n'était à l'origine qu'un petit village de pêcheurs. Le choix de ce site doit beaucoup à la présence d'une rade capable d'abriter les navires lors des moussons estivales du sud-ouest. Les colonisateurs européens ont continué de s'appuyer sur ce site et l'ont même renforcé. La construction d'un fort en 1518, pour protéger le commerce avec l'intérieur, en fait le centre de collecte des épices et autres productions développées par les pouvoirs coloniaux. À la chute du dernier royaume indigène indépendant de Kandy en 1815, Colombo devient de fait la capitale de l'ensemble de l'île de Ceylan réunifiée et le reste jusqu’en 1979, année où le président sri-lankais Junius Richard Jayawardene décide de faire de Sri Jayawardenapura Kotte, une banlieue de Colombo, la nouvelle capitale administrative et parlementaire. Celle-ci prend officiellement ce statut en 1982.

La prépondérance démographique et économique de la ville est telle que l'agglomération possède à elle seule la moitié de la population urbaine du pays et plus des trois quarts du potentiel industriel de Sri Lanka. La ville concentre ses efforts sur le développement du tourisme et des industries légères d'exportation. Le gouvernement de Sri Lanka a développé des zones franches pour faire face à la co [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : docteur en géographie, post-doctorant au Centre d'études et de recherche sur l'Inde, l'Asie du sud et sa diaspora de l'université du Québec à Montréal

Classification

Autres références

«  COLOMBO  » est également traité dans :

SRI LANKA

  • Écrit par 
  • Osmund BOPEARACHCHI, 
  • Delon MADAVAN, 
  • Éric MEYER, 
  • Édith PARLIER-RENAULT
  •  • 21 638 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Les régions économiques »  : […] Le territoire a connu un processus de développement différencié, qui s'est étalé dans le temps et ne touche pas encore tout le pays. Le sud-ouest est très densément peuplé et relativement urbanisé depuis la période coloniale. Cette partie côtière du bas pays a connu le développement d'une polyculture associant paddy en fonds de vallées et céréales sèches, légumes, épices ou arboriculture sur les t […] Lire la suite

TAMOUL SÉPARATISME, Sri Lanka

  • Écrit par 
  • Nira WICKRAMASINGHE
  • , Universalis
  •  • 1 865 mots

Dans le chapitre « Rapprochements (1994-2002) »  : […] En janvier 1995, le gouvernement de Chandrika Bandaranaike Kumaratunga et le L.T.T.E. font une trêve et amorcent des discussions, mais ce dernier rejette les propositions et rompt le cessez-le-feu. Le gouvernement reprend le contrôle de la péninsule de Jaffna en avril 1996. Mais les Tigres, qui disposent de ressources considérables, ne montrent aucun signe de faiblesse et continuent d'attaquer le […] Lire la suite

Les derniers événements

Sri Lanka. Attentats meurtriers contre la communauté chrétienne. 21-23 avril 2019

Le 21, huit attaques-suicides coordonnées visent des églises catholiques où se déroulait la messe de Pâques, ainsi que des hôtels de luxe dans tout le pays, principalement à Colombo, faisant au moins deux cent cinquante-trois morts. Il s’agit des attentats les plus meurtriers jamais perpétrés […] Lire la suite

Vatican – Sri Lanka. Visite du pape François au Sri Lanka. 13-14 janvier 2015

Les 13 et 14, le pape François effectue une visite dans l'île où il exhorte la population à la réconciliation et au respect des droits de l'homme, après la guerre civile meurtrière qui a opposé Cinghalais et Tamouls jusqu'en 2009. Il se prononce implicitement en faveur de l'enquête indépendante internationale réclamée par l'O.N.U. sur les crimes de guerre, à laquelle Colombo s'oppose. […] Lire la suite

Sri Lanka. Libération des réfugiés tamouls détenus dans des camps militaires. 20 novembre - 1er décembre 2009

.). Celle-ci a été écrasée par l'armée en mai, mettant fin à plus de vingt-cinq ans de guerre civile. Cette décision intervient à la suite de la visite du secrétaire général adjoint de l'O.N.U. chargé des affaires humanitaires et alors que Colombo tente de restaurer son crédit sur la scène […] Lire la suite

Sri Lanka. Défaite militaire des Tigres tamouls. 3 mai - 6 juin 2009

de deux mille civils innocents », dont une centaine d'enfants. Le 12, un obus de mortier fait quarante-neuf morts et une cinquantaine de blessés parmi les patients du seul hôpital en activité dans la zone des combats. Le 16, Colombo annonce avoir pris le contrôle du littoral tenu par les Tigres […] Lire la suite

Sri Lanka. Ultimes assauts de la rébellion tamoule. 9-24 février 2009

Le 9, un attentat-suicide, attribué aux Tigres de libération de l'Eelam tamoul (L.T.T.E.) retranchés dans une zone de 100 kilomètres carrés au nord-est de la capitale, Colombo, touche les réfugiés fuyant les zones de combats à Vishvamadu, une ville du nord de l'île, faisant au moins dix-sept morts […] Lire la suite

Pour citer l’article

Delon MADAVAN, « COLOMBO », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/colombo/