CLOCHES ET CLOCHETTES (musique)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Carillon d'orchestre : exemple sonore

Carillon d'orchestre : exemple sonore
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Carillon d'orchestre

Carillon d'orchestre
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les 2 médias de l'article


Instruments de percussion idiophones, à plaques courbes, où un battant intérieur (suspendu au cerveau — calotte — par une bélière) met en vibration le métal (alliage de 76 à 78 p. 100 de cuivre et 22 à 24 p. 100 d'étain environ) en forme de coupe évasée et renversée. L'origine des cloches remonte à la préhistoire. Chaque cloche émet un son complexe, avec une note fondamentale accompagnée de ses harmoniques dont la justesse dépend du tracé de l'instrument (contour intérieur et extérieur). La hauteur du son varierait en fonction inverse de la racine carrée du poids de la cloche. À l'orchestre, on utilise aussi le jeu de cloches (jeu de timbres, glockenspiel). On appelle enfin jeu de cloches (carillon tubulaire) une série de tubes métalliques suspendus et accordés chromatiquement sur une octave et demie (ut 2-fa 3), qu'on frappe avec des baguettes ou diverses mailloches.

—  Pierre-Paul LACAS

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

  • : psychanalyste, membre de la Société de psychanalyse freudienne, musicologue, président de l'Association française de défense de l'orgue ancien

Classification

Autres références

«  CLOCHES ET CLOCHETTES, musique  » est également traité dans :

CLOCHE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 882 mots
  •  • 1 média

Une cloche est un instrument à percussion idiophone (c'est-à-dire sonnant par la vibration d'un matériau solide résonant) en forme de récipient, généralement en métal – mais parfois en corne, en bois, en verre ou en argile –, qui est frappé près de son bord par un battant interne, ou par un marteau ou une mailloche externes pour produire un son retentissa […] Lire la suite

BEFFROIS

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 2 509 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les beffrois municipaux »  : […] Dans l'architecture, on utilisa ces échafaudages en bois pour soutenir les cloches dans les tours de pierre. La souplesse du bois permettait d'amortir l'ébranlement provoqué par la sonnerie : la maçonnerie était ainsi préservée de toute fissure. Prenant la partie pour le tout, on arriva vite à donner le nom de beffroi à la tour contenant un beffroi et des cloches. Cependant, l'habitude s'établit d […] Lire la suite

CARILLON

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 910 mots
  •  • 1 média

Instrument de musique composé d'au moins vingt-trois cloches en bronze dans une suspension fixe , accordées en ordre chromatique (c'est-à-dire par demi-tons) et capables d'une harmonie concordante lorsqu'on les sonne ensemble. Généralement installé dans une tour, le carillon se joue à partir d'un clavier muni de leviers en bois et de pédales reliées par des fils métalliques à des battants ou, plu […] Lire la suite

CENCERROS, musique

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 71 mots

Instrument à percussion, métallophone, du type « claviers ». Messiaen choisit ce nom espagnol pour désigner les cloches à vaches disposées en deux ou trois jeux (deux octaves et demie ou trois octaves et demie — de fa à ut ). Se joue avec des mailloches en bois feutré ou différentes baguettes (de vibraphone, de caoutchouc, de métal). C'est aussi un jeu de clochettes du Pays basque. […] Lire la suite

CHIME

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 965 mots

Du latin médiéval cymbala , « cloches », le chime (ainsi nommé pour distinguer ces instruments des carillons) est un jeu de cloches fixes accordées dans une série musicale, traditionnellement en séquence diatonique (gamme de sept notes) avec quelques accidents (dièses et bémols). Les cloches, généralement au nombre de deux à vingt dans les voorslags (carillons de cloches automatiques) en Belgiqu […] Lire la suite

CLARINE, musique

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 100 mots

Instrument de percussion, idiophone, de la famille des cloches. Ces clochettes de fer ou de bronze, suspendues au cou des chèvres, des vaches ou des moutons, ont une origine populaire. On se sert de jeu de clarines de tailles progressives (cencerros). Richard Strauss y recourt dans la Symphonie alpestre . Terme à ne pas confondre avec le clarino , instrument à vent de l'époque baroque : c'est une […] Lire la suite

CLOCHE À VENT

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 262 mots

On nomme cloche à vent une cloche ou un ensemble d'objets résonants dont les mouvements et, par conséquent, les sons sont produits par le vent. La cloche à vent revêt trois formes principales : un ensemble de petits morceaux de métal, de verre, de poterie, de bambou, de coquillage ou de bois qui tintent lorsque le vent souffle sur eux ; un ensemble de carillons qui sonnent grâce à un battant cent […] Lire la suite

CLOCHE MANUELLE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 440 mots

On appelle cloche manuelle (ou encore sonnette ou clochette) une petite cloche – généralement en cuivre ou en bronze, mais parfois en laiton, en argile, en porcelaine, en verre ou en tout autre matériau dur et résonant – dotée d'une poignée, ou, en guise de poignée, d'une boucle ou d'une lanière de cuir. Les premières cloches manuelles étaient probablement en cuivre martelé ; depuis l'âge du bronz […] Lire la suite

DU DRAGON À L'EMPEREUR : TRÉSORS ARCHÉOLOGIQUES DE LA CHINE (expositions)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 929 mots

Deux expositions, aussi remarquables l'une que l'autre, ont été montrées à Paris, à la Cité de la musique (21 novembre 2000-25 février 2001) et au Petit Palais (2 novembre 2000-28 janvier 2001), permettant au public d'apprécier certains aspects de la civilisation chinoise qui lui sont encore peu connus. Les expositions archéologiques chinoises se sont multipliées. En les « prêtant » contre monnaie […] Lire la suite

GLOCKENSPIEL, en bref

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 909 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Styles musicaux »  : […] Une des utilisations les plus anciennes et célèbres du glockenspiel est celle qu'en fait Wolfgang Amadeus Mozart dans l'air de Papageno « Das klinget so herrlich » de La Flûte enchantée (1791)  : la partie écrite est polyphonique, sur deux lignes et sur deux clefs, et ressemble en cela à celle d'un piano. L'instrument ( strumento d'acciaio  : « instrument d'acier ») pour lequel Mozart a composé […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre-Paul LACAS, « CLOCHES ET CLOCHETTES (musique) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/cloches-et-clochettes-musique/