JUGLAR CLÉMENT (1819-1905)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'économiste français Clément Juglar fut d'abord médecin, ne se tournant vers les questions économiques qu'à partir de 1852, date à laquelle des recherches démographiques le conduisirent à découvrir les phénomènes conjoncturels. Différents articles sur les banques, le crédit, publiés en particulier dans Le Journal des économistes, puis une question mise au concours par l'Académie des sciences morales et politiques le conduisirent à élaborer son grand ouvrage, Les Crises commerciales et leur retour périodique en France, en Angleterre et aux États-Unis (1860). Constatant la régularité du phénomène sur une période d'environ dix ans, il distingue les crises commerciales et financières d'une part, les crises générales résultant du progrès technique d'autre part, et conclut à la possibilité de les prévoir mathématiquement à l'aide de courbes prévisionnelles. Dans sa recherche, il utilise des séries chronologiques (prix, taux d'intérêt), propose une morphologie des différentes phases (expansion, boom, dépression, liquidation), suggère une explication de type monétaire dans laquelle les encaisses bancaires jouent un rôle essentiel. Le nom de cycle Juglar sera proposé par Schumpeter en hommage à l'économiste français.

Juglar considère la crise comme un moment maximum du flux économique, donc comme un temps définissable dans un cycle considéré. La crise étant un moment d'arrêt et de renversement d'une tendance, et se reproduisant à intervalles, il doit exister une phase du cycle où les prix renversent leur mouvement et où s'opère donc une reprise ; cette dernière, à la différence de la crise qui intervient brutalement, se produira de façon plus ou moins sensible.

Premier découvert, le cycle dit de Juglar est aussi appelé cycle classique et opposé aux cycles longs (les cycles Kondratieff sont censés se développer sur un demi-siècle) et aux cycles courts, tels le cycle Kitchin évalué à deux ou trois années et, plus simplement, le cycle des variations saisonnières.

—  Guy CAIRE

Écrit par :

  • : professeur de sciences économiques à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification


Autres références

«  JUGLAR CLÉMENT (1819-1905)  » est également traité dans :

CYCLES ÉCONOMIQUES

  • Écrit par 
  • Denis CLERC
  •  • 4 002 mots

Dans le chapitre « Les cycles Juglar »  : […] Le premier à avoir affirmé l'existence d'un cycle de ce type est le statisticien français Clément Juglar, vers 1860, à partir de l'observation de toute une série d'indicateurs économiques, portant sur les prix, les chiffres d'affaires, les exportations, etc. Ces cycles, d'une longueur de 7 à 12 ans (en moyenne, 8 ans), sont caractérisés par le fait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cycles-economiques/#i_17954

Pour citer l’article

Guy CAIRE, « JUGLAR CLÉMENT - (1819-1905) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/clement-juglar/