CLAUDE MONET ET L'IMPRESSIONNISME(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

  • 1862-1863 Monet, à Paris, se lie avec Bazille, Renoir et sans doute Sisley qui fréquentent comme lui l'atelier de Gleyre : c'est un des groupes d'artistes à l'origine du mouvement impressionniste.

  • 1865 Monet commence Le Déjeuner sur l'herbe (fragments au musée d'Orsay), abandonné inachevé l'année suivante. C'est son premier essai de grand format cherchant à rendre une atmosphère de plein air, qu'il reprendra, en 1866, avec Femmes au jardin (musée d'Orsay).

  • 1869 Monet réside à Bougival avec Renoir, où tous deux peignent plusieurs fois les bains et le restaurant de La Grenouillère (il existe trois versions pour chaque artiste, qu'on peut regrouper par paire, ce qui montre un travail en commun). Ils y utilisent plus systématiquement la touche fragmentée et juxtaposée de couleur souvent pure, qui va devenir synonyme d'impressionnisme.

  • 1870-1871 Monet, réfugié à Londres pendant le conflit franco-prussien, y retrouve Pissarro et fait la rencontre de Paul Durand-Ruel, marchand de tableaux qui va être le soutien financier et moral du groupe impressionniste.

  • 1871 Monet s'installe à la fin de l'année à Argenteuil, où il attirera nombre d'artistes impressionnistes, et d'autres qui veulent rester officiellement en marge du groupe, comme Manet. La période d'Argenteuil (1872-1877) est considérée comme la plus « impressionniste » de la carrière de Monet, tant par les sujets abordés (bords de Seine, série des Gare Saint-Lazare), que par sa technique et son style.

  • 1874 Monet, qui a pris une part active à la fondation de la Société qui regroupe ceux qui vont devenir les « impressionnistes », présente à la première exposition organisée par elle Impression, soleil levant (1872) ; le tableau va donner son nom au groupe. Monet participera successivement à la deuxième (1876), à la troisième (1877) et à la quatrième (1879) exposition du groupe.

  • 1878 Pour des raisons financières, Monet s'installe à Vétheuil, déplacement qui marque aussi une certaine distance prise à l'égard des autres peintres impressionnistes.

  • 1880 Monet ne participe pas à la cinquième exposition du groupe, alors qu'une exposition particulière lui est consacrée dans les locaux de la revue La Vie moderne. Il s'abstient également l'année suivante, alors même que les achats de ses œuvres par Durand-Ruel se font plus réguliers. Mais il envoie trente-cinq toiles à la septième exposition, en 1882, spécialement organisée pour soutenir Durand-Ruel, affecté par le krach de l'Union générale.

  • 1883 Monet s'installe à Giverny avec sa compagne Alice Hoschedé et sa famille. C'est le début d'une évolution de plus en plus originale et singulière : comme tous les autres membres du groupe, qui se dissocie définitivement après une dernière exposition, en 1886, à laquelle le peintre ne participe pas, Monet suit désormais une voie personnelle. Mais son nom et son œuvre restent emblématiques de l'impressionnisme.

  • 1974 Pour l'exposition du centenaire de l'impressionnisme au Grand Palais, à Paris, Impression, soleil levant est choisi pour illustrer la couverture du catalogue.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, professeur à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Barthélémy JOBERT, « CLAUDE MONET ET L'IMPRESSIONNISME - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 juillet 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-monet-et-l-impressionnisme-reperes-chronologiques/