DESRAIS CLAUDE-LOUIS (1746-1816)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Célèbre pour les figures de mode des Costumes français de la Galerie des modes éditée par Jacques Esnault et Michel Rapilly entre 1778 et 1787, l'illustrateur Claude-Louis Desrais a souvent éclipsé ses confrères, Pierre-Thomas Leclerc et François Watteau (dit de Lille), les érudits et les collectionneurs lui attribuant de préférence la paternité de nombreux dessins anonymes. Néanmoins, ses figures, le plus souvent au lavis bistre, sont presque toujours soigneusement signées et datées, pratique assez commune aux dessinateurs travaillant pour l'édition de livres. Neveu d'Étienne Desrais, directeur de l'Académie de Saint-Luc, élève de François Casanova, il fut admissible à l'Académie royale en 1771 et 1772, mais il abandonna ensuite la peinture au profit du dessin et de l'eau-forte. Dès 1770, il publiait à ses frais des gravures de circonstance pour le mariage du Dauphin avec Marie-Antoinette d'Autriche, puis il travailla pour les libraires-éditeurs Desnos, Costard ou la veuve Duchesne, fournissant frontispices et figures pour des poèmes à la mode comme ceux de J. Dorat. À cette époque, il fréquentait les mêmes loges maçonniques que de nombreux peintres et graveurs : La Vraie Lumière en 1773, puis Polymnie en 1777 et La Réunion des arts l'année suivante. La mode étant devenue alors un succès de librairie, il donna plusieurs séries de costumes pour les éditeurs de la rue Saint-Jacques : en 1778, une suite de Nouvelles Modes pour le compte de la veuve Avaulez et les cahiers, de six planches chacun, des Costumes français de Esnault et Rapilly, entreprise ambitieuse poursuivie avec des fortunes diverses jusqu'en 1787. Cette suite célèbre comporte soixante-treize dessins de Desrais.

Depuis quelque temps déjà, il travaillait pour les deux associés, notamment pour les portraits qu'ils publiaient plus ou moins licitement en faisant copier des dessins et des gravures originales appartenant à d'autres libraires. La qualité des figures dessinées par Desrais incita les concurrents de Esnault et Rapilly à l'engager pour collaborer à des éditi [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : diplômée d'études approfondies d'histoire de l'art, chargée de mission au musée de la Mode et du Costume, palais Galliera

Classification

Pour citer l’article

Françoise TÉTART-VITTU, « DESRAIS CLAUDE-LOUIS - (1746-1816) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-louis-desrais/