LA MÉSANGÈRE PIERRE DE (1761-1831)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Professeur de belles-lettres et de philosophie au collège de La Flèche, Pierre de La Mésangère est un de ces abbés lettrés qui, sans emploi pendant la Révolution, vécut en écrivant des ouvrages de géographie, des considérations sur les mœurs et fort prudemment une Histoire des quadrupèdes et des reptiles en 1794 pour enfin s'associer en 1797 avec Sellèque, autre professeur de collège devenu libraire, pour la rédaction d'un journal de modes. Il y réussit si bien qu'il dirigera le célèbre Journal des dames et des modes de 1799 à sa mort en 1831. La Mésangère, symbole d'une certaine élégance d'Ancien Régime, devint un personnage célèbre du paysage parisien. La revue était le but de sa vie ; il en écrivait tous les articles, accumulant des notes pour un Dictionnaire du luxe qu'il ne rédigea pas. Il fut surtout un excellent directeur de journal, chroniqueur littéraire et mondain avisé, sachant gérer son stock de gravures qu'il rééditait en recueils factices sans négliger d'entretenir la fidélité de ses abonnés par la publication de suites de gravures composées par des artistes de valeur depuis Philibert-Louis Debucourt, C. et H. Vernet, jusqu'à Louis-Marie Lanté sans oublier Gavarni ; les séries célèbres des Modes et manières du jour, Merveilleuses, Le Bon Genre... enthousiasmèrent tant les érudits mondains et les artistes au début du xxe siècle qu'en 1912 leurs titres furent copiés dans des publications précieuses inspirées par D'Annunzio (Les Costumes parisiens) ou publiés par Lucien Vogel (La Gazette du bon ton). L'histoire du « La Mésangère » cher à Anatole France était à faire, elle est l'œuvre, encore inédite, d'un chercheur de la Freie Universität de Berlin-Ouest : A.-M. Kleinert.

—  Françoise TÉTART-VITTU

Écrit par :

  • : diplômée d'études approfondies d'histoire de l'art, chargée de mission au musée de la Mode et du Costume, palais Galliera

Classification

Pour citer l’article

Françoise TÉTART-VITTU, « LA MÉSANGÈRE PIERRE DE - (1761-1831) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-de-la-mesangere/