HÉLÈNE CLAUDE (1938-2003)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Biologiste français, Claude Hélène a été un acteur majeur du développement de la biologie moléculaire. Son œuvre a contribué à la compréhension des mécanismes du vivant par l'analyse des interactions moléculaires entre les acides nucléiques et les protéines, et la mise au point d'outils pour l'inactivation ciblée des gènes. Ses travaux ont ouvert la voie à un courant scientifique dont découlent nombre de développements thérapeutiques.

Né le 29 janvier 1938 à Chauvigny (Vienne), Claude Hélène a d'abord acquis une culture de physicien et de chimiste à l'École normale supérieure de Saint-Cloud. Après avoir obtenu son agrégation de physique en 1962, il rejoint, au Muséum national d'histoire naturelle, le laboratoire de biophysique créé par Charles Sadron, chimiste des polymères de grand renom, qui aura une influence décisive sur l'avenir scientifique de Claude Hélène. Sous sa direction, il entreprend une thèse sur les acides nucléiques, un domaine à l'interface entre la physique, la chimie et la biologie auquel il restera fidèle pendant quarante ans.

Il soutient sa thèse en 1966 et rejoint le Centre de biophysique moléculaire du C.N.R.S. (Centre national de la recherche scientifique) à Orléans, dont il prend la direction en 1974, à trente-six ans. Ses dons d'animateur ont largement contribué au renom international de cet institut. En 1981, il crée, au Muséum, une unité de recherche I.N.S.E.R.M. qui constituera un outil remarquable à l'interface entre les travaux les plus fondamentaux et leurs applications possibles en santé humaine.

Les travaux de Claude Hélène sont remplis d'imagination et de clairvoyance. Lorsqu'il réalise que le transfert du flux de l'information génétique à travers la cellule vivante passe par des interactions entre les acides nucléiques et les protéines, c'est pour lui une révélation. Il propose, dans un article publié en 19 [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

Classification

Les derniers événements

1er-30 août 2001 • France • Assassinat du chef nationaliste corse François Santoni.

, Marie-Hélène Mattei et Jean-Guy Talamoni, chef de file de Corsica Nazione et principal négociateur du « processus de Matignon » sur le futur statut de l'île. Le leader nationaliste François Santoni, que des rivalités opposent aux deux personnalités visées, condamne ces deux attentats. Du 3 au 5 se [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Michel DUGUET, « HÉLÈNE CLAUDE - (1938-2003) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-helene/