CHRONAXIE

ÉLECTROPHYSIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Max DONDEY, 
  • Jean DUMOULIN, 
  • Alfred FESSARD, 
  • Paul LAGET, 
  • Jean LENÈGRE
  •  • 17 359 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Les électrodiagnostics de stimulation »  : […] Seuil galvanique . Sous l'influence d'un stimulus électrique galvanique (onde rectangulaire) appliqué sur un nerf ou sur le point moteur d'un muscle au repos, on obtient une réponse musculaire dont on peut apprécier la forme, l'amplitude et la durée. Normalement, la réponse obtenue est vive et rapide. Cet examen explore la réactivité du complexe neuromusculaire et permet ainsi d'étudier la prem […] […] Lire la suite

LAPICQUE LOUIS (1866-1952)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 656 mots

Physiologiste français qui, par ses travaux sur le système nerveux, a largement contribué au développement de la neurologie. Fils d'un vétérinaire d'Épinal, il étudie au collège de cette ville, puis à Paris. Docteur en médecine (1895), docteur ès science (1897), il devient préparateur puis chef de clinique à la faculté de médecine de Paris et commence ses recherches sur le métabolisme du fer chez […] […] Lire la suite

MUSCLES

  • Écrit par 
  • Jean RAIMBAULT, 
  • Bernard SWYNGHEDAUW
  •  • 12 921 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Excitabilité »  : […] L 'excitabilité est la faculté d'une cellule ou d'un tissu vivants de répondre par une modification spécifique à une modification brusque du milieu extérieur capable de réaliser une excitation . Pour le tissu musculaire, cette réponse est la contraction. Il existe plusieurs sortes d'excitants du muscle : – un excitant naturel, l' influx nerveux, transmis au muscle par son nerf moteur et qui provoq […] […] Lire la suite

SYNAPSES

  • Écrit par 
  • Alfred FESSARD, 
  • Patrice GUYENET, 
  • Michel HAMON, 
  • Jacques TAXI
  •  • 7 903 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les potentiels d'action dans la transmission synaptique »  : […] Dans ce type de recherche, la transmission nerveuse centrale est indirectement interrogée à travers la relation entrée-sortie des P.A. globaux ou élémentaires ( spikes ) captés simultanément sur les voies respectivement afférente et efférente d'un arc réflexe monosynaptique. On vérifie alors et on approfondit les propriétés suivantes, qui différencient la transmission synaptique de la simple condu […] […] Lire la suite