Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CHORTI

Indiens Maya, les Chorti (ou ch'orti') habitent dans les hautes terres de l'est du Guatemala, principalement dans le département de Chiquimula, et, au Honduras, dans la région de Copán ; autrefois, leur territoire s'étendait jusqu'au Salvador. Leur population représente environ 46 800 personnes au Guatemala (recensement de 2002) et moins de 5 000 au Honduras. Ces Indiens ont subi très fortement les influences des métis et perdu beaucoup de leurs coutumes. Leur habitat est dispersé. Les maisons ont des murs en tiges de canne à sucre ou en argile, avec des toits en chaume ou en palme selon les régions. Elles comprennent, pour les plus grandes, plusieurs pièces (chambres, cuisine, magasin, pièce réservée à l'autel familial) disposées autour d'une cour ronde entourée d'une palissade. Les Chorti pratiquent une agriculture sur brûlis avec jachère ; leurs terres, assez pauvres, produisent du maïs, du riz, du tabac, de la canne à sucre et du café ; ce dernier produit est destiné à être vendu sur les marchés. Leur principale ressource économique est la vannerie : nattes fabriquées par les femmes et paniers confectionnés par les hommes. Les femmes font aussi de la céramique au colombin ou au moule, cuite dans un four rudimentaire ; cette céramique est rouge avec des motifs géométriques noirs. Les hommes fabriquent de la chaux dans des fours à chaux, car ce produit est nécessaire à la préparation des galettes de maïs qui forment la base de l'alimentation indienne.

Les hommes sont responsables des activités publiques et cérémonielles (confréries). La religion mêle saints chrétiens et dieux indigènes. Au nombre de ces derniers, les plus importants sont les Chicchan, quatre serpents géants, habitant chacun un point cardinal et responsables de tous les phénomènes naturels.

— Marie-France FAUVET

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : maître de conférences, chargée des collections américaines du musée de l'Homme, Paris

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • AMÉRINDIENS - Amérique centrale

    • Écrit par Universalis, Georgette SOUSTELLE
    • 7 512 mots
    • 1 média
    Les Chorti du Guatemala fournissent l'exemple d'une religion où christianisme et paganisme sont confondus. L'église est le centre de la vie religieuse, bien qu'il n'y ait pas de prêtre résidant dans le village. Le plus important des padrinos, spécialistes religieux âgés et...
  • HONDURAS

    • Écrit par Noëlle DEMYK, Universalis, David GARIBAY, Oruno D. LARA
    • 8 794 mots
    • 6 médias
    ...l'étagement des terres tempérées (entre 600 et 1 800 m) et froides déterminent la mosaïque des écosystèmes à dominante forestière (pins et feuillus). Les Chorti de langue maya et les Lenca occupaient ces terres lorsque les Espagnols ont créé, près des mines de métaux précieux, les deux principales villes...

Voir aussi