Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CHONDROSTÉENS

Esturgeon

Esturgeon

On croyait autrefois que les Chondrostéens, représentés dans la nature actuelle par les esturgeons et les Polyodontidés, étaient très proches des Sélaciens, en raison de leur allure générale et de leur faible ossification.

Aujourd'hui, au contraire, tous les auteurs soulignent leurs affinités avec les plus archaïques représentants d'un vaste groupe de Poissons osseux à nageoires rayonnées, celui des Actinoptérygiens.

Anatomie

Les esturgeons sont des poissons de grande taille, montrant une régression générale de l'ossification : squelette (crâne, vertèbres) en grande partie cartilagineux, écaillure réduite à quelques rangées de larges scutelles à structure osseuse simple.

La colonne vertébrale est rudimentaire, formée par la chorde dorsale persistante sans étranglements, sur laquelle s'appuient les pièces cartilagineuses des arcs neuraux et hémaux (vertèbres acentriques).

Les nageoires ont une structure primitive : caudale hétérocerque ; dorsale et anale à rayons dermiques plus nombreux que les pièces endosquelettiques.

Esturgeon : représentation schématique

Esturgeon : représentation schématique

La bouche, ventrale, entourée de paires de barbillons, est précédée par un rostre aplati. Ce rostre est hypertrophié chez Polyodon et Psephurus.

L'œsophage envoie un long diverticule dorsal, la vessie gazeuse, qui communique avec lui par un canal pneumatique. La paroi de cette vessie gazeuse est simple, sans plissement, et ne semble pas être le lieu d'échanges respiratoires.

L'intestin, comme chez tous les Poissons primitifs, comporte une valvule spirale qui augmente la surface d'absorption de la muqueuse digestive.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : ancien professeur à la faculté des sciences, université de Paris-VII

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Esturgeon

Esturgeon

Esturgeon : représentation schématique

Esturgeon : représentation schématique

Autres références

  • ACTINOPTÉRYGIENS

    • Écrit par Philippe JANVIER
    • 2 756 mots
    • 9 médias
    Lesacipensériformes (Acipenseriformi, ou chondrostéens) comptent vingt-six espèces et regroupent les esturgeons et scaphirhynques (acipenséridés) et les polyodontes, ou poissons-spatules (polyodontidés). Ce groupe est clairement monophylétique, car il présente de nombreux caractères uniques, comme...

Voir aussi