CARLSON CHESTER FLOYD (1906-1968)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Physicien américain, inventeur de la xérographie, procédé de reproduction de documents utilisé dans la plupart des photocopieuses modernes.

Chester Floyd Carlson

Chester Floyd Carlson

photographie

Le physicien américain Chester Floyd Carlson (1906-1968) devant le premier modèle de son copieur électrophotographique. Cette technique de reproduction, appelée xérographie, est à l'origine des photocopieurs employés en bureautique et des imprimantes électrostatiques permettant d'obtenir... 

Crédits : Bettmann/ Getty Images

Afficher

Après des études supérieures de physique au California Institute of Technology de Pasadena (Californie), Chester Floyd Carlson, né le 2 février 1906 à Seattle (Washington, États-Unis), travaille quelque temps pour la Bell Telephone Company. Il entreprend ensuite des études de droit et rejoint le service des brevets d'une compagnie d'électronique de New York.

Submergé par les nombreuses demandes de copies des dépôts de brevets, il développe en 1937, avec son collègue Otto Kornei, un physicien allemand réfugié aux États-Unis, un procédé électrophotographique dont le premier succès, réalisé le 22 octobre 1938, consiste en la simple reproduction de la date et du lieu de cet exploit technique : 10-22-38 Astoria.

Ce nouveau procédé de reproduction est très différent de la photographie : on recouvre un tambour pouvant tourner sur lui-même d'une couche de sélénium positivement chargé et on focalise sur cette surface l'image d'un document à reproduire. Le sélénium étant photoconducteur, la lumière rend électriquement neutres ses ions sauf sur les parties sombres de l'image projetée. La surface électriquement chargée peut alors absorber une poudre spécifique de carbone appelée toner. Cette image poudrée est transférée sur du papier inversement chargé et est fixée par chauffage. On obtient ainsi une photocopie conforme à l'original.

La réponse du monde industriel à cette nouvelle technologie est particulièrement lente. Après que la plupart des industriels de ce secteur eurent refusé de s'intéresser à ce nouveau produit, Carlson, aidé par le Battelle Memorial Institute, un organisme de recherche situé à Colombus (Ohio), a attendu jusqu'en 1947 pour réussir à vendre les droits d'exploitation de son procédé à Haloid Company, une petite société de papier photographique installée à Rochester (État de New York). En 1948, le New York Times appelle xérographie (du grec xeros signifiant sec) cette nouvelle technique. L'année suivante, Haloid Company – qui deviendra Haloid Xerox Company en 1958 puis Xerox Corporation en 1961 – met au point sa première photocopieuse.

Devenu multimillionnaire grâce au succès mondial de la firme Xerox, Carlson meurt le 19 septembre 1968 à New York.

—  Bernard PIRE

Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification


Autres références

«  CARLSON CHESTER FLOYD (1906-1968)  » est également traité dans :

XÉROGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul GANDOLFO
  •  • 388 mots
  •  • 1 média

La xérographie s'inscrit dans la famille des procédés électrophotographiques qui permettent de produire des images en exploitant les interactions de la lumière avec l'électricité. Les premières expérimentations suivent la mise au point du daguerréotype, mais les performances du procédé restent encore limitées. Ce n'est qu'un siècle plus tard, en 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xerographie/#i_16765

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « CARLSON CHESTER FLOYD - (1906-1968) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chester-floyd-carlson/