CHERN SHIING-SHEN [CHEN XINSHEN] (1911-2004)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Que faut-il pour qu'on dise d'un homme qu'il est l'un des plus grands mathématiciens de son temps ? Le nombre de théorèmes prouvés importe peu. Il faut avoir trouvé ceux qui révèlent une compréhension profonde et inventé de nouveaux objets mathématiques qui reconfigurent les acquis du passé et permettent d'avancer. On peut aussi marquer son époque par ses qualités personnelles en attirant l'attention sur les travaux de ses maîtres, en se liant d'amitié avec ses pairs, en encourageant les jeunes et en établissant les institutions qui servent de matrice au développement des mathématiques. C'est par ces divers moyens que le mathématicien sino-américain Shiing-shen Chern [Chen Xinshen], mort le 3 décembre 2004, est devenu une figure incontournable de la géométrie différentielle, un domaine des mathématiques qui étudie les propriétés des espaces courbes et décrit les forces fondamentales de la physique contemporaine.

Né le 26 octobre 1911 à Jiaxing, dans la province du Zhejiang, Chen Xinshen fréquente d'abord l'université de Nankai à Tianjin, puis celle de Tsinghua à Pékin où il obtient une bourse d'étude pour l'étranger. La visite de Wilhelm Blaschke (1885-1962) en 1932 l'incite à se rendre en Allemagne. Malgré les lois raciales nazies, l'université de Hambourg, où il passe deux ans, est alors rayonnante. Soutenant sa thèse en 1936, il séjourne ensuite un an à Paris, où il rencontre Élie Cartan (1869-1951) qui aura sur son œuvre une influence déterminante.

Rentré à Pékin dans la tourmente de la guerre sino-japonaise, Chern est appelé à l'Institute for Advanced Study de Princeton en 1943. Son voyage à bord d'un avion militaire dure plus d'une semaine, passant par l'Inde, l'Afrique et le Brésil avant de rejoindre la tour d'ivoire du New Jersey, désertée d'une partie de ses membres mobilisés pour la guerre. C'est alors que, à la suite d'une discussion avec André Weil (1906-1998) qui vient lui-même de publier une autre preuve avec Carl B. Allendoe [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

David AUBIN, « CHERN SHIING-SHEN [CHEN XINSHEN] (1911-2004) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chern-shiing-shen-chen-xinshen/