SPEARMAN CHARLES EDWARD (1863-1945)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Psychologue anglais, célèbre par ses recherches en matière d'analyse factorielle, Spearman travailla avec W. Wundt à Leipzig et fut professeur de 1911 à 1931, à l'University College de Londres. Il publia notamment : The Nature of Intelligence and the Principles of Cognition (1923) ; The Abilities of Man (1927) ; Psychology Down the Ages (1937). Le nom de Spearman reste attaché à la création de l'analyse factorielle des aptitudes, domaine dans lequel s'illustrèrent également Godfrey H. Thomson, Thurstone et sir Cyril Burt. Galton et Pearson avaient fourni à la psychologie quantitative un apport majeur en mettant au point la méthode des corrélations. Celle-ci fut utilisée pour établir les liens statistiques entre diverses variables psychologiques, ces dernières étant représentées, dans la plupart des cas, par les résultats numériques de tests et diverses épreuves psychométriques non verbales. Les psychologues de la première moitié du xxe siècle ont été fascinés par cette méthode et l'ont utilisée dans de nombreuses situations avec la conviction implicite qu'elle permettait de déceler un lien causal entre les variables. Cet élargissement interprétatif est souvent allé de pair avec une confiance quelque peu naïve dans les pouvoirs heuristiques du procédé, au point que certains y virent un substitut de la méthode expérimentale elle-même. Spearman — et c'est là l'originalité de sa contribution — mit à profit au maximum la signification théorique des corrélations, en supposant que, si celles-ci étaient positives en nombre suffisant, elles mettaient en évidence l'action d'un facteur commun à toutes les opérations psychologiques exigées par les tests utilisés. Ce facteur commun, appelé facteur général ou facteur G, fut considéré par Spearman comme l'équivalent de l'intelligence générale. Les développements de cette première forme d'analyse factorielle obligèrent à prendre en considération, outre le facteur G, différents facteurs spécifiques, l'organisation de tous ces facteurs pouvant être conçue selon divers modèles théoriques. L'utilité de principe de l'analyse factorielle est à la fois de détecter les facteurs à l'œuvre dans les résultats de populations particulières de sujets et d'établir dans quelle mesure les tests utilisés sont en effet capables de mettre en évidence l'un ou l'autre des facteurs théoriquement définis (problème de la « saturation » d'une épreuve en facteur G et en facteurs spécifiques d'ordre perceptif, moteurs, etc.).

—  Georges THINÈS

Écrit par :

  • : professeur honoraire à l'université de Louvain, membre de l'Académie royale des sciences et de l'Académie royale de langue et de littérature française de Belgique, membre correspondant du Muséum national d'histoire naturelle de Paris

Classification


Autres références

«  SPEARMAN CHARLES EDWARD (1863-1945)  » est également traité dans :

ATTITUDE

  • Écrit par 
  • Raymond BOUDON
  •  • 4 165 mots
  •  • 2 médias

psychologique servit de guide au sociologue et au psychologue social. Car, dès 1904, avec le fameux article de Spearman sur la mesure de l'intelligence, les psychologues s'étaient posé le problème de la mesure de l'inobservable. En 1928, par son article provocant, « Attitudes can be measured », Thurstone lançait une tradition de recherche sur la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/attitude/#i_11252

BURT sir CYRIL LODOWIC (1883-1971)

  • Écrit par 
  • Georges THINÈS
  •  • 394 mots

L'œuvre de sir Cyril Burt est intimement liée aux développements techniques de l'analyse factorielle. Ce savant anglais, qui enseigna à Oxford, Liverpool, Cambridge, Londres et qui publia notamment The Factors of the Mind (1940), figure parmi les fondateurs de ce secteur important de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/burt-sir-cyril-lodowic/#i_11252

FACTORIELLE ANALYSE

  • Écrit par 
  • Mariano YELA
  •  • 4 918 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « C. Spearman et le facteur g »  : […] L'hypothèse de Spearman peut être écrite comme suit : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/analyse-factorielle/#i_11252

PSYCHOLOGIE DIFFÉRENTIELLE

  • Écrit par 
  • Michel HUTEAU
  •  • 4 662 mots

Dans le chapitre « Les méthodes »  : […] qui visent à mettre en évidence, à partir de l’examen de leurs corrélations, la structure d’ensembles de variables et qui sont aujourd’hui largement utilisées dans toutes les disciplines scientifiques, sont apparues en psychologie différentielle au début du xxe siècle avec Charles Spearman (1863-1945 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-differentielle/#i_11252

THOMSON GODFREY H. (1881-1955)

  • Écrit par 
  • Georges THINÈS
  •  • 71 mots

Psychologue anglais, Godfrey H. Thomson a contribué au développement de l'analyse factorielle. Il a particulièrement discuté la théorie du facteur G de Spearman et a proposé une conception renouvelée de la communauté des facteurs. Les questions fondamentales de méthode soulevées par l'analyse factorielle sont traitées dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/godfrey-h-thomson/#i_11252

Pour citer l’article

Georges THINÈS, « SPEARMAN CHARLES EDWARD - (1863-1945) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-edward-spearman/