CHAPELLE PALATINE, Aix-la-Chapelle (Allemagne)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La réalisation de l'ensemble palatial d'Aix-la-Chapelle sur l'ordre de Charlemagne mit fin au caractère itinérant de la cour carolingienne, faisant de ce site la résidence privilégiée du souverain et la capitale du royaume. La construction du complexe débuta après 790 et fut confiée à Eudes de Metz. L'architecte choisit alors de réaliser un édifice à plan centré, octogonal avec un noyau central couvert d'une coupole de même plan. Autour de cet espace se développent deux niveaux séparés du centre par de grandes arcades cintrées qui, à l'étage, comportent une double série de colonnes en marbre importées d'Italie. De son trône, situé, à l'étage, dans la partie occidentale de la tribune, l'empereur pouvait tout observer, les cérémonies comme la mosaïque de la coupole figurant le Christ du Jugement dernier et les vingt-quatre Vieillards décrits dans le quatrième chapitre de l'Apocalypse. Dans son ensemble, la chapelle est marquée par l'Antiquité dont le souvenir imprègne l'édifice dans ses moindres détails, que ce soit le plan ou le décor, donnant ainsi une illustration parfaite de la renaissance carolingienne.

Chapelle palatine, Aix-la-Chapelle (Allemagne)

Chapelle palatine, Aix-la-Chapelle (Allemagne)

photographie

La chapelle palatine fait partie du palais que Charlemagne commanda à l'architecte Eudes de Metz en 790; l'édifice fut consacré en 805. Au rez-de-chaussée, un déambulatoire ouvre sur l'octogone par des baies en plein cintre; à l'étage, les tribunes sont éclairées par des baies partagées... 

Crédits : Hilbich/ AKG

Afficher

—  Christophe MOREAU

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Christophe MOREAU, « CHAPELLE PALATINE, Aix-la-Chapelle (Allemagne) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chapelle-palatine/