VALLAURIS CÉRAMIQUE DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Située à une trentaine de kilomètres de Nice, la ville de Vallauris est essentiellement connue pour sa céramique. La présence sur la commune de puits de terre (les « terriers ») va, très tôt, permettre le développement de cette production locale. Le xvie siècle marque le véritable démarrage de la fabrication de céramiques avec l'arrivée d'artisans italiens et au xviiie la poterie supplante définitivement l'agriculture dans l'économie locale. Jusqu'au milieu du xixe siècle, les fabriques sont de taille artisanale et la poterie culinaire reste leur production principale. La « terraille » constituée de marmites, poêlons, terrines, fours de campagne est toujours tournée. Les pièces sont soit simplement vernissées soit recouvertes d'un décor jaspé. Les poteries sont alors expédiées par mer à Golfe-Juan puis par train à partir de 1862. Les principales fabriques (Saltalamacchia, Foucard-Jourdan, Milazzo...) connaissent à la fin du xixe siècle un grand développement et atteignent la taille de véritables usines où travaillent plusieurs dizaines d'ouvriers spécialisés (tourneurs, engobeurs, enfourneurs, batteurs de terre...). Mais la concurrence de la fonte et de l'aluminium va, au début des années 1930, amener le déclin de la poterie culinaire. Les ateliers vont alors produire des poteries provençales plus fantaisistes (services de table jaunes ou verts, anses cordées, décors à la poire). À cette époque, la cuisson au four à bois et l'alquifoux (vernis au sulfure de plomb) permettent d'obtenir de superbes couleurs vertes ou jaunes tendres. La disparition du vernis au plomb à partir des années 1950 puis la fermeture progressive des fours à bois vont marquer la fin de cette production.

À partir de la seconde moitié du xixe siècle, une production artistique va, parallèlement, voir le jour avec la famille des Massier. Clément Massier (1844-1907) est le membre le plus célèbre de cette dynastie. Son frère Delphin (1836-1914) et leur cousin Jérôme (1850-1916) vont également ouvrir des manufactures de [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : conservateur du musée Magnelli, musée de la Céramique de Vallauris

Classification

Pour citer l’article

Dominique FOREST, « VALLAURIS CÉRAMIQUE DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ceramique-de-vallauris/