ROSSI CARLO (1775-1849)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Russe d'adoption, Carlo (ou Karl Ivanovitch) Rossi fait partie de la dernière génération des grands architectes néo-classiques de Saint-Pétersbourg ; sous les règnes d'Alexandre Ier (1801-1825) et de Nicolas Ier (1825-1855), et aux côtés de l'architecte russe Stassov et de Ricard de Montferrand, architecte d'origine française auteur de la cathédrale Saint-Isaak, cette ville se transforme en un vaste chantier. Les palais et les édifices publics s'entourent d'un environnement prestigieux et gigantesque où l'architecture à programme déploie des portiques, des arcs de triomphe et des colonnades, ensemble monumental et sculptural de stuc blanc et de bronze doré qui se détache des enduits vivement colorés des murs (jaune pâle ou vif, bleu turquoise, vert dragon, carmin, rose saumon ou gris perle). Reflétée dans les multiples canaux de la ville et associée à des formes originales et diversifiées, cette polychromie unique en son genre transgresse les lois académiques du néo-palladianisme occidental. Entre 1820 et 1832, Rossi édifie les bâtiments qui ferment en hémicycle la place du palais d'Hiver (état-major, ministères, arc de triomphe), la place et le palais Michel, les palais du Synode et du Sénat, séparés par un arc de triomphe, et le théâtre Alexandre au milieu d'un quartier aménagé sur ses plans (avec, notamment, les immeubles de la rue Rossi et la Bibliothèque impériale).

Palais Mikhailovsky

Palais Mikhailovsky

photographie

Palais Mikhailovsky (aujourd'hui Musée d'État russe), Saint-Pétersbourg. Architecte : Carlo Rossi. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

—  Daniel RABREAU

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-I-Sorbonne, directeur du centre Ledoux

Classification


Autres références

«  ROSSI CARLO (1775-1849)  » est également traité dans :

RUSSIE (Arts et culture) - L'art russe

  • Écrit par 
  • Michel ALPATOV, 
  • Olga MEDVEDKOVA, 
  • Cécile PICHON-BONIN, 
  • Andreï TOLSTOÏ
  •  • 18 894 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Le romantisme russe »  : […] Au début du xix e  siècle, la culture aristocratique s'épanouit, prend un caractère national – surtout après la guerre de 1812 – et embrasse des domaines très vastes. Le romantisme plonge en Russie des racines profondes, autant sous sa forme « pure » que dans ses aspects néo-classique. Si, en peinture, le portrait, le paysage, les scènes d’intérieur et de genre relèvent de la forme absolue du roma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-arts-et-culture-l-art-russe/#i_23530

Pour citer l’article

Daniel RABREAU, « ROSSI CARLO - (1775-1849) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlo-rossi/