Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

GRÉGORIEN CALENDRIER

Jusqu'en 1582, on utilisait, dans le monde chrétien, le calendrier julien, institué par Jules César, qui suppose que la durée de l'année tropique (laps de temps qui sépare deux passages du Soleil au point vernal) est exactement de 365,25 jours. Mais sa durée réelle est de 365,242 19 jours, si bien que les événement récurrents que sont les équinoxes et les solstices avançaient d'un jour tous les 128 ans : vers 1500, l'équinoxe de printemps tombait ainsi dix jours plus tôt que dans l'Antiquité, le 11 mars au lieu du 21 mars. De plus, le calcul de la date de Pâques, qui fait intervenir la Lune, était devenu complètement faux. Le concile de Trente chargea donc le pape Grégoire XIII de rétablir la situation. Aidé notamment par les savants Christopher Clavius et Aloisius Lilius, il supprime dix jours dans un premier temps, si bien que le lendemain du jeudi 4 octobre 1582 sera le vendredi 15 octobre. Puis il décide de supprimer trois années bissextiles en quatre siècles : seules les années séculaires dont le millésime est divisible par 400 resteront bissextiles ; ainsi, 1700, 1800 et 1900 ne furent pas bissextiles, tandis que 2000 le fut. Cette solution est satisfaisante, et le calendrier grégorien, qui ne sera pas immédiatement adopté par tous les pays, est aujourd'hui utilisé universellement, bien que certaines religions conservent un calendrier propre pour des raisons rituelles.

— James LEQUEUX

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • CALENDRIERS

    • Écrit par Jean-Paul PARISOT
    • 9 907 mots
    • 4 médias
    ...assez longtemps pour assister aux travaux de la commission sur le nouveau calendrier, appelé à l'époque calendrier lilien avant l'appellation consacrée de calendrier grégorien. En 1582, l'équinoxe de printemps advient le 11 mars, en avance de 10 jours sur la date qui lui avait été assignée par le concile...
  • GRÉGOIRE XIII UGO BONCOMPAGNI (1502-1585) pape (1572-1585)

    • Écrit par Universalis
    • 506 mots

    Né le 7 juin 1502 à Bologne, Ugo Boncompagni fait ses études à l'université de la ville, où il enseigne la jurisprudence de 1531 à 1539. Expert en droit canon, il est envoyé par Pie IV au concile de Trente en 1561 et y reste jusqu'en 1563. Pie IV le nomme cardinal en 1565 et l'envoie...

  • JOURS & DATES CALCULS DE CONCORDANCE ENTRE

    • Écrit par Pierre DELIGNY
    • 1 915 mots

    C'est la remarquable réforme de l'astronome Sosigène d'Alexandrie, élaborée en l'an 708 de Rome (à cette époque, l'année civile et religieuse commençait déjà le 1er janvier, date d'entrée en fonctions des consuls), qui a doté notre calendrier des caractéristiques essentielles...

  • PÂQUES CALCUL DES DATES DE

    • Écrit par Pierre DELIGNY
    • 1 135 mots

    La date de Pâques, mobile dans notre calendrier actuel, a été fixée, après trois siècles de controverses, par le concile de Nicée en 325. La règle, toujours en usage, est la suivante : « Pâques est le dimanche qui suit le quatorzième jour de la Lune [pleine Lune] qui atteint cet âge au 21 mars [équinoxe]...

Voir aussi