CALDERA ou CALDEIRA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Grande dépression volcanique plus ou moins circulaire ; le diamètre d'une caldera peut atteindre 25 kilomètres sur Terre (la plus grande caldera connue dans le système solaire semble être celle d'Olympus Mons, sur Mars, avec un diamètre de l'ordre de 85 km). Le fond est plat ; on trouve souvent, au sein même de l'appareil, un culot de roches du type gabbroïque, ou même de volcanisme tardif. Ces dépressions sont provoquées par l'effondrement de la partie centrale du volcan consécutif au fait que la chambre magmatique sous-jacente a été en partie vidée par des éruptions ; ce phénomène provoque une série de fractures radiales et côniques auxquelles sont associées les ring dykes et les cone sheets.

Dans la phase finale, on peut avoir une reprise de l'activité volcanique le long des fractures, donc en bordure de la caldera. On trouve généralement les calderas dans des zones bien définies : régions à volcanisme andésitique, régions à volcanisme acide continental.

—  Georges MOTTAY

Écrit par :

Classification


Autres références

«  CALDERA ou CALDEIRA  » est également traité dans :

ASIE (Structure et milieu) - Géographie physique

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Jean DELVERT, 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 34 833 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'arc japonais »  : […] L'arc japonais se raccorde au sud par les Ryū kyū à Taiwan et au nord à l'arc de Sakhaline, d'une part, à l'arc des Kouriles, d'autre part. Comme les îles de l'Insulinde, les quatre grandes îles japonaises (Kyūshū, Shikoku, Honshū et Hokkaidō) sont vraisemblablement les sommets apparents de gigantesques plis sous-marins ; de même elles sont bordées à l'est par des fosses marines très profondes ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-structure-et-milieu-geographie-physique/#i_38977

PITON DE LA FOURNAISE

  • Écrit par 
  • Andrea DI MURO
  •  • 2 558 mots
  •  • 7 médias

Le piton de la Fournaise (2 632 m) est le volcan le plus récent (530 000 ans) de l'île de La Réunion. L'île de La Réunion est située à environ 800 kilomètres à l'est de Madagascar, par 21 0 5' de latitude sud et 55 0 30' de longitude est, et à 200 kilomètres à l'ouest - sud-ouest de l'île Maurice. Seul volcan actif de l'île, le piton de la Fournais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piton-de-la-fournaise/#i_38977

GRANITES ET RHYOLITES

  • Écrit par 
  • Bernard BONIN, 
  • Jean-Paul CARRON, 
  • Georges PÉDRO, 
  • Michel ROBERT
  •  • 8 468 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Granites anorogéniques »  : […] Les granites anorogéniques apparaissent dans des sites relativement stables, subissant essentiellement des distensions ou des coulissements. Cependant, ils sont toujours synchrones de périodes orogéniques à l'échelle du globe. Ils se situent aussi bien en milieu continental (Afrique, Europe, Groenland) qu'en milieu océanique (Islande, Kerguelen, Seychelles) et sont identiques dans les deux cas. La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/granites-et-rhyolites/#i_38977

KILAUEA

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 579 mots

Le volcan Kilauea, dans le sud de l'île d'Hawaii, est la manifestation d'un point chaud intraplaque océanique : remontée profonde de magma du manteau, voire de l'interface du noyau et du manteau. Les points chauds ont deux particularités : d'abord celle d'être très stables, (étant peu affectés semble-t-il par les mouvements convectifs du manteau, ils passent les ères géologiques sans changement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kilauea/#i_38977

KRAKATOA ou KRAKATAU, volcan

  • Écrit par 
  • Georges MOTTAY
  •  • 804 mots

Volcan d'Indonésie situé dans le détroit de la Sonde, entre Java et Sumatra. Bien que son nom signifie « Mont silencieux », le Krakatoa est l'un des plus violents volcans toujours en activité, mais surtout connu pour son activité explosive historique, notamment en 1883. Comme tous les volcans de Java et de Sumatra, îles d'arc volcanique, il résulte de la subduction de la plaque indo-australienne s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/krakatoa-krakatau/#i_38977

MAUNA LOA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 468 mots

Le Mauna Loa, volcan de l'île de Hawaii, est la manifestation actuelle, avec le Kilauea et le Loihi (volcan sous-marin), d'un point chaud qui perfore la plaque pacifique. Ce dernier, fixe par rapport à la plaque en mouvement, alimente en magma ces trois volcans et a dessiné l'alignement volcanique de la chaîne des Hawaii ainsi que celui de la chaîne de l'Empereur. Le Mauna Loa est le plus haut som […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mauna-loa/#i_38977

SUPERVOLCANS

  • Écrit par 
  • Édouard KAMINSKI
  •  • 1 722 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Phénoménologie des éruptions volcaniques explosives »  : […] Les éruptions pliniennes entraînent la formation d'un panache volcanique turbulent au-dessus de l'évent, qui s'élève dans l'atmosphère et s'étale pour former une ombrelle entre 10 et 35 kilomètres d'altitude. De cette colonne peuvent naître des coulées pyroclastiques, avalanches ardentes de cendres, de ponces et de blocs, d'autant plus dévastatrices que le débit de l'éruption est important. Les é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/supervolcans/#i_38977

VOLCANISME ET VOLCANOLOGIE

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • Jean-François LÉNAT, 
  • Haroun TAZIEFF, 
  • Jacques VARET
  •  • 14 516 mots
  •  • 38 médias

Dans le chapitre « Mise en place des appareils »  : […] Tous les volcans naissent, en principe, sur une fracture ouverte par une distension de la lithosphère. Lorsqu'ils sont engendrés sur une fissure unique ou sur une série de fissures parallèles, un bourrelet allongé s'édifie par la superposition des coulées ; il évolue en «  volcan bouclier » allongé selon la ligne de fissuration ( Erta'Ale, Kilauea). Lorsque plusieurs fissures de directions différ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/volcanisme-et-volcanologie/#i_38977

Pour citer l’article

Georges MOTTAY, « CALDERA ou CALDEIRA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/caldera-caldeira/