BORGES (J. L.)(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

  • 24 août 1899 Naissance de Jorge Luis Borges à Buenos Aires.

  • 1914-1921 Parti en Europe avec sa famille, il est retenu pendant toute la durée de la Première Guerre mondiale à Genève. À partir de 1919, il voyage en Espagne et fréquente les milieux ultraïstes qui influenceront ses premiers recueils de poésie.

  • 1925 Enquêtes, premier recueil d'essais.

  • 1930 Publie Evaristo Carriago. Début de l'amitié de toute une vie avec Adolfo Bioy Casares.

  • 1931 Entre au comité de rédaction de la revue Sur, fondée par Victoria Ocampo.

  • 1936 Histoire de l'éternité.

  • 1939-1945 Seconde Guerre mondiale.

  • 1944 Publication de Fictions, son premier grand recueil de nouvelles.

  • 1946 Les élections portent le général Peron au pouvoir. Borges perd son poste de bibliothécaire.

  • 1949 Publication de L'Aleph.

  • 1955 Après la chute de Peron, Borges est nommé directeur de la Bibliothèque nationale de Buenos Aires. Il est alors presque aveugle.

  • 1960 L'Auteur et autres textes.

  • 1961 Partage avec Samuel Beckett le prix Formentor, décerné par le Congrès international des éditeurs.

  • 1967 Chroniques de Bustos Domecq, en collaboration avec A. Bioy Casares.

  • 1969 Éloge de l'ombre, recueil de vers et de proses.

  • 1974 Publications des Œuvres complètes par les éditions Emecé, à Buenos Aires.

  • 1975 Le Livre de sable, recueil de nouvelles.

  • 1977 Histoire de la nuit, recueil de poèmes.

  • 1985 S'établit à Genève en décembre.

  • 14 juin 1986 Mort de Borges à Genève.

—  Florence BRAUNSTEIN

Écrit par :

Classification

Autres références

«  BORGES JORGE LUIS (1899-1986)  » est également traité dans :

BORGES JORGE LUIS

  • Écrit par 
  • Saul YURKIEVICH
  •  • 3 279 mots
  •  • 1 média

Jorge Luis Borges est, par propension et par invétéré dessein, un homme de lettres. Cette condition constitue l'axe de sa biographie, elle la résume. De ce fait, il identifie son destin au littéraire et se figure le paradis comme une bibliothèque où les textes les plus hétérogènes circulent : Dante, la mystique arabe et Les Mille et Une Nui […] Lire la suite

COURS DE LITTÉRATURE ANGLAISE (J. L. Borges)

  • Écrit par 
  • Claude FELL
  •  • 1 032 mots
  •  • 1 média

Au lendemain de la chute de Juan Domingo Perón, en 1955, Jorge Luis Borges, qui avait été ouvertement ostracisé par le pouvoir, est nommé directeur de la Bibliothèque nationale. Quelques mois plus tard, il obtient la chaire de littérature anglaise et nord-américaine à l'université de Buenos Aires, poste qu'il occupera, hors quelques interruptions, […] Lire la suite

AMÉRIQUE LATINE - Littérature hispano-américaine

  • Écrit par 
  • Albert BENSOUSSAN, 
  • Michel BERVEILLER, 
  • François DELPRAT, 
  • Jean-Marie SAINT-LU
  •  • 16 290 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le roman et le triomphe de l'indigénisme »  : […] Le fait le plus marquant de la même période, c'est l'importance croissante prise par la littérature romanesque, et notamment l'essor du roman social et indigéniste. De plus en plus rares sont les romanciers uniquement soucieux de faire œuvre d'art. À cette catégorie appartiennent encore Enrique Larreta (Argentine), auteur de La Gloria de Don Ramiro (1908), remarquable roman historique évoquant la […] Lire la suite

BÉNICHOU PAUL (1908-2001)

  • Écrit par 
  • Françoise COBLENCE
  •  • 1 923 mots

Dans le chapitre « Entre l'écriture et la voix »  : […] Paul Bénichou est né en 1908 à Tlemcen, en Algérie, dans une famille juive algérienne du côté de son père et juive espagnole du côté de sa mère. L'alliance est décisive, qui unit l'importance du livre, celle de la Bible au premier chef, et de la tradition orale. Paul Bénichou recueillera au sein de sa famille des « romances » chantés remontant au xiv e ou au xv e  siècle et publiera en 1968 le R […] Lire la suite

BIOY CASARES ADOLFO (1914-1999)

  • Écrit par 
  • Jean ANDREU
  •  • 930 mots

Né à Buenos Aires, Adolfo Bioy Casares est un écrivain dont les rapports avec la littérature sont empreints d'une grande élégance non exempte d'érudition, d'ironie et d'humour. Jusque vers la fin des années trente, c'est pour lui une période d'apprentissage. Bioy Casares croit avec enthousiasme au « surréalisme et à un art non raisonnable ». Il est déjà fasciné par la complexité inépuisable et per […] Lire la suite

EXIL LITTÉRATURES DE L'

  • Écrit par 
  • Albert BENSOUSSAN
  •  • 3 320 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Écritures nomades »  : […] Loin de la Grande Patrie – l'Espagne –, les écrivains d'Amérique de langue espagnole n'ont jamais vraiment redouté l'exil. En Argentine, par exemple, « l'exil des hommes de lettres, écrit Juan José Saer, est presque une tradition », quoique, dans le même temps, il confesse : « Aucun exil n'est volontaire. » Pourtant, contrairement aux bannis espagnols que la victoire franquiste chassa de leur pay […] Lire la suite

FICTIONS, Jorge Luis Borges - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Ève-Marie FELL
  •  • 1 124 mots
  •  • 1 média

Né en 1899 dans la grande bourgeoisie argentine, Jorge Luis Borges doit son bilinguisme à une grand-mère anglaise. Il mène longtemps une vie oisive de poète avant-gardiste, assombrie par la cécité de son père, qui sera, il le sait, bientôt la sienne. En 1938, il perd son père, doit gagner sa vie et échappe de justesse à la mort. Devenu bibliothécaire, Borges se tourne vers la fiction et commence […] Lire la suite

RÉCEPTION, art et littérature

  • Écrit par 
  • Elsa MARPEAU, 
  • François-René MARTIN
  •  • 2 286 mots

Dans le chapitre «  Littérature »  : […] Les études sur la réception s'intéressent au rôle structurant, dans l'œuvre, du destinataire. Qu'il soit lecteur ou spectateur, celui-ci permet d'actualiser ce qui, sans lui, ne pourrait exister qu'à l'état latent. Seule la réception permet à l'œuvre de s'inscrire dans l'histoire. Qu'il la rejette, l'oublie, la réhabilite ou l'encense, le destinataire détermine donc sa postérité. Mais il détermin […] Lire la suite

SCIENCE-FICTION

  • Écrit par 
  • Roger BOZZETTO, 
  • Jacques GOIMARD
  •  • 8 006 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le cinéma »  : […] La science-fiction naît en même temps que le cinéma : H. G. Wells publie La Machine à explorer le temps en 1895. La même année, les frères Lumière organisent la projection du premier film, Sortie d'usine . Ces deux supports de l’imaginaire moderne vont dès lors se développer selon des voies parallèles. Depuis l’an 2000, le nombre de films de S.F. a explosé, sans compter les séries télévisées. Si l […] Lire la suite

UN TROU DANS LA VIE : ESSAIS SUR L'ART DEPUIS 1960 (J.-P. Criqui) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Hervé VANEL
  •  • 850 mots

Un trou dans la vie. Essais sur l'art depuis 1960 (Desclée de Brouwer, 2002) réunit neuf textes, consacrés à huit artistes, composés par Jean-Pierre Criqui de 1987 à 1997 et, à une exception près (celui sur Jean Eustache), précédemment publiés dans divers catalogues monographiques ou revues d'art. L'auteur se définit en préambule comme un critique, c'est-à-dire « quelqu'un qui s'éduque lui-même e […] Lire la suite

Pour citer l’article

Florence BRAUNSTEIN, « BORGES (J. L.) - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/borges-reperes-chronologiques/