BOLESLAS Ier CHROBRY ou LE VAILLANT (966 env.-1025) duc de Pologne (992-1025)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Duc de Pologne (992-1025) et premier roi de Pologne (1025), né vers 966, mort le 17 juin 1025.

Boleslas Ier Chrobry (« le Vaillant ») est le fils de Mieszko Ier, premier duc de la dynastie des Piast, et de la princesse bohémienne Dubravka (Dobrawa en polonais). À la mort de son père en 992, il hérite de la principauté de Grande Pologne, située entre l'Oder et la Warta, et entreprend immédiatement l'expansion de l'État polonais par une activité politique et militaire énergique. Il occupe la Poméranie, située sur la mer Baltique, en 996, et Cracovie, ancienne possession de la Bohême, peu après. Il rachète aux Slaves païens vieux-prussiens les reliques de l'évêque de Prague, saint Adalbert, martyrisé en Prusse en 997, et les ensevelit à Gniezno en mars 1000. L'empereur germanique Otton III, ancien étudiant d'Adalbert et allié de Boleslas Ier depuis 992, assiste à la cérémonie. Il marque l'occasion en reconnaissant Boleslas comme roi de Pologne et, avec l'aval du pape Sylvestre II, accorde à la Pologne un archevêché dont il établit le siège à Gniezno. Par la suite, Boleslas Ier restructure l'Église polonaise et en fait une Église nationale sous dépendance directe du pape et libérée de l'autorité ecclésiastique germanique.

À la mort de l'empereur Otton III (1002), Boleslas Ier occupe les territoires impériaux de Lusace et Misnie ainsi que le duché de Bohême. Ces actions déclenchent trois guerres contre l'empereur germanique Henri II qui durent jusqu'en 1018. À l'issue du traité de Bautzen, Boleslas Ier conserve la Lusace et la Misnie, et Henri II obtient la Bohême. Boleslas continue sa politique expansionniste : il défait le futur grand-prince de Kiev, Iaroslav le Sage, le 21 juillet 1018 et place son gendre Sviatopolk, le frère de Iaroslav, sur le trône kiévien, étendant ainsi son territoire des affluents occidentaux de l'Elbe aux confins orientaux du Boug. Bien qu'Otton III ait reconnu sa souveraineté, Boleslas Ier tient à consolider son statut royal et son indépendance vis-à-vis de l'autorité impériale en se faisant couronner, avec la bénédiction du pape, par l'archevêque de Gniezno le 25 décembre 1024.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  BOLESLAS I er CHROBRY ou LE VAILLANT (966 env.-1025) duc de Pologne (992-1025)  » est également traité dans :

HENRI II LE SAINT (973-1024) empereur germanique (1002-1024)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 263 mots

Duc de Bavière, Henri II est élu empereur à la mort de son cousin Othon III, dépourvu d'héritier direct. Mais son avènement est précédé d'une longue lutte de succession et suivi d'un conflit avec les comtes de Luxembourg et la noblesse du royaume de Bourgogne, qui refuse de le reconnaître comme son suzerain. Prince actif et doué, il a maintenu l'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-ii-le-saint/#i_36078

POLOGNE

  • Écrit par 
  • Jean BOURRILLY, 
  • Georges LANGROD, 
  • Michel LARAN, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Georges MOND, 
  • Jean-Yves POTEL, 
  • Hélène WLODARCZYK
  •  • 44 180 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « De l'unité au morcellement (xie-xiiie s.) »  : […] Le fils de Mieszko, Boleslas Chrobry (« le Vaillant »), place la Pologne au rang des grandes puissances européennes. Son règne (992-1025) se marque par une politique d'expansion prestigieuse, bien que ses conquêtes ne soient que temporaires (Lusace, Bohême, Slovaquie ; occupation de Kiev en 1018) et qu'elles alarment des voisins avec lesquels les r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pologne/#i_36078

Pour citer l’article

« BOLESLAS Ier CHROBRY ou LE VAILLANT (966 env.-1025) duc de Pologne (992-1025) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/boleslas-ier-chrobry-le-vaillant/