BERLINGSKE TIDENDE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Parmi les plus anciens journaux d'Europe, le journal danois Berlingske Tidende est le seul, sans doute, qui puisse se vanter d'être resté, à travers huit générations, dans les mains de la même famille, celle des Berling, à laquelle il doit son nom.

Premier quotidien danois du matin par son tirage, il est le centre du plus important groupe de presse du pays. Autour de lui gravitent notamment un quotidien du milieu de la matinée, le Berlingske Tidende de format tabloïde (lancé en 1916) ; un hebdomadaire à la fois politique, culturel et économique, le Weekendavis, unique en son genre au Danemark, qui a remplacé en mars 1971 le quotidien du soir, le Berlingske Aftenavis, contraint de se saborder quand la distribution postale de 15 heures a été supprimée à Copenhague ; un illustré également hebdomadaire , le Søndags-Berlingske Tidende (lancé en 1921). À l'origine de cet « empire scandinave », on trouve un Allemand du Mecklembourg, Ernst Heinrich Berling (1708-1750), qui, après avoir épousé une Danoise, se fixe à Copenhague où, en 1733, il ouvre une imprimerie. Sa réussite lui permet d'obtenir, en 1747, le titre envié d'imprimeur de la cour et de faire paraître, deux fois par semaine, à dater du 3 janvier 1749, une gazette, le Kjoebenhavnske Danske Post-Tidende. Cette livraison donne les dernières nouvelles de l'intérieur et de l'étranger. En outre, elle publie en exclusivité tous les actes officiels (textes de lois, nominations de fonctionnaires, etc.), ce qui lui vaut le privilège d'être acheminée en un temps record aux quatre coins du territoire par les estafettes des Postes royales. Tirée à 7 000 exemplaires (un beau chiffre pour l'époque), elle aura, pendant une dizaine d'années, une édition en allemand et une édition en français, La Gazette de Copenhague, destinées aux non-autochtones résidant (artistes, artisans, diplomates et émigrés). Quand E. H. Berling meurt à quarante-deux ans, sa veuve puis ses d [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Camille OLSEN, « BERLINGSKE TIDENDE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/berlingske-tidende/