Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

BERLIN CONFÉRENCE DE (1884-1885)

Afrique, 1885 - crédits : Encyclopædia Universalis France

Afrique, 1885

La conférence de Berlin, qui s'est tenue de novembre 1884 à février 1885, fut organisée par le chancelier Bismarck afin d'établir les règles qui devaient présider à la colonisation de l'Afrique. En effet, depuis 1880 environ, le mouvement des explorations était devenu franchement politique : des expéditions de Brazza dépendait la colonisation française, tandis que celles de Stanley préparaient la colonisation britannique et celles de Serpa Pinto la colonisation portugaise. Bismarck, qui avait engagé l'Allemagne, avec retard, dans le processus de partage de l'Afrique, entendait imposer des règles, en particulier le libre accès commercial aux grands bassins fluviaux et l'obligation d'occuper effectivement un territoire avant d'en revendiquer la possession. Ce dernier point eut pour conséquence le scramble for Africa, la « course au clocher » : Britanniques, Français, Allemands, Belges, Portugais, Italiens se lancèrent dans l'intérieur de l'Afrique, qui fut partagé par les Européens en moins de quinze ans, au prix de quelques guerres contre les royaumes africains et d'incidents diplomatiques entre les États européens, dont le plus significatif fut l'incident franco-britannique de Fachoda en 1898.

— Sylvain VENAYRE

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur d'histoire contemporaine à l'université Grenoble Alpes

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Afrique, 1885 - crédits : Encyclopædia Universalis France

Afrique, 1885

Autres références

  • AFRIQUE (Histoire) - De l'entrée dans l'histoire à la période contemporaine

    • Écrit par Hubert DESCHAMPS, Jean DEVISSE, Henri MÉDARD
    • 9 654 mots
    • 6 médias
    ... sont tout aussi importantes que les rivalités européennes et sont déterminantes pour comprendre la course pour l'Afrique (Scramble for Africa). La conférence de Berlin, en 1885, n'est pas le lieu où l'Afrique a été partagée par les grandes puissances d'Europe. En revanche, c'est dans les couloirs...
  • CAMEROUN

    • Écrit par Maurice ENGUELEGUELE, Universalis, Jean-Claude FROELICH, Roland POURTIER
    • 12 135 mots
    • 5 médias
    La Conférence de Berlin (nov. 1884) mit un peu d'ordre dans l'imbroglio des rivalités entre puissances européennes qui se disputaient des zones d'influence en Afrique noire. L'Allemagne pénétra alors progressivement et difficilement en direction du Tchad de 1885 à 1905 ; Yaoundé fut fondée en 1887,...
  • CONGO, fleuve et bassin

    • Écrit par Roland POURTIER, Gilles SAUTTER
    • 4 602 mots
    • 2 médias
    ...morphologique, géologique, hydrographique, le bassin du Congo a reçu, pour finir, une acception politique. Il s'agit du bassin conventionnel du Congo, créé par l'Acte général de Berlin (1885), qui consacrait et précisait le partage de l'Afrique centrale entre les puissances européennes. Cette dénomination...
  • EXPLORATIONS

    • Écrit par Jean-Louis MIÈGE
    • 13 773 mots
    • 1 média
    Les années 1880 – sous l'effet en particulier de laConférence de Berlin (nov. 1884-févr. 1885) – ouvrent véritablement l'ère de l'« exploration nationaliste et colonialiste ». Se fixant des objectifs essentiellement politiques, les missions de découverte sont le prélude à l'occupation systématique...
  • Afficher les 8 références

Voir aussi