Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

KING BEN E. (1938-2015)

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par

Benjamin Earl Nelson naît le 28 septembre 1938 à Henderson, en Caroline du Nord. Enfant, il chante dans des chorales d’église et, à l’adolescence, il forme un groupe de doo-wop, les Four B’s. En 1956, il est remarqué alors qu’il chante dans le snack-bar de son père et est engagé dans le groupe des Five Crowns. Deux ans plus tard, le manager des Drifters, George Treadwell, se sépare des membres de cette formation et fait appel aux Five Crowns pour en remplacer les membres. Grâce en particulier à la voix soul de King, les Drifters atteignent le Top 10 des meilleures ventes de singles pop avec There Goes My Baby (1959) et décrochent la première place grâce à Save the Last Dance for Me (1960). Ils connaissent également le succès avec Dance with Me et This Magic Moment, entre autres.

La carrière solo de Ben E. King commence chez Atlantic avec un tube, Spanish Harlem (1960). Écrit avec Jerry Leiber et Mike Stoller, Stand By Me (1961) devient rapidement un classique de la soul music et un tube planétaire. Les singles Don’t Play That Song (You Lied) (1962), I (Who Have Nothing) (1963) et Tears, Tears, Tears (1967) rencontrent également la faveur du public. À la fin des années 1960, toutefois, la carrière de King s’enlise, en dépit d’un bref retour dans les hit-parades avec la chanson funkSupernaturalThing, Part I(1975). En 1986, Stand by Me, se retrouve à nouveau dans le Top 10 après avoir donné son titre au film de Rob Reiner. En 1988, Ben E. King entre au Rock and Roll Hall of Fame, en tant que membre des Drifters. Il meurt le 30 avril 2015 à Hackensack, dans le New Jersey.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Encyclopædia Universalis. KING BEN E. (1938-2015) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 30/10/2015

Autres références

  • LEIBER JERRY (1933-2011)

    • Écrit par
    • 438 mots

    Parolier et producteur de disques américain, auteur de nombreuses chansons des années 1950 et 1960 qui ont traversé le temps, Jerry Leiber a formé avec Mike Stoller (qui composait la musique) le duo d'auteurs-compositeurs et de producteurs sans doute le plus influent des années 1950, principalement...