BELO HORIZONTE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ville du Brésil, capitale de l'État de Minas Gerais, Belo Horizonte fut créée en 1894. Peuplée seulement de 13 972 habitants en 1900, la ville abritait une population estimée à 2 375 000 habitants en 2005 (4,5 millions d'habitants pour l'agglomération). C'est donc le type même de la ville en croissance extrêmement rapide, qui reflète le développement économique de la région dont elle est la capitale. Par la volonté du planificateur, Belo Horizonte a en effet été placée au cœur de la zone d'extraction du minerai de fer du plateau brésilien, ce qui a permis un essor très rapide de ses activités industrielles et de son rôle de centre régional. Le Minas Gerais avait connu une première phase de croissance avec la découverte de l'or au xviiie siècle ; sa capitale était la ville d'Ouro Prêto qui, devenue trop exiguë et trop ancienne, a été remplacée par Belo Horizonte, très vite devenue le principal centre d'activités tertiaires de l'État. Seules, les très grandes villes de Rio de Janeiro et de São Paulo limitent son influence vers l'est et vers le sud.

Brésil : carte administrative

Brésil : carte administrative

carte

Carte administrative du Brésil. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

La ville a diversifié ses industries ; outre ses ressources minières propres, elle dispose d'importantes sources d'énergie (électricité d'origine hydraulique), d'une raffinerie de pétrole ; la gamme de productions industrielles est très étendue : sidérurgie, métallurgie, constructions mécaniques, pétrochimie, plastique, industries alimentaires. L'industrie automobile est présente dans la ville voisine de Betim. Belo Horizonte continue à s'organiser de façon très géométrique : dès sa création, elle avait en effet été conçue selon un plan en damier, avec de grandes avenues rectilignes et parallèles coupées par des rues à angle droit. Le centre a été réorganisé, avec un ensemble d'avenues et de rues disposées comme les rayons d'une immense roue. La croissance de l'espace urbain, au-delà de la ville planifiée, s'est faite par grands lotissements : l'organisation actuelle de la ville est caractérisée par une juxtaposition d'unités urbaines. Centre industriel et tertiaire important, Belo Horizonte est une ville tentaculaire où les favelas s'étendent en périphérie.

—  Michel ROCHEFORT

Écrit par :

Classification


Autres références

«  BELO HORIZONTE  » est également traité dans :

BRÉSIL - Géographie

  • Écrit par 
  • Martine DROULERS
  •  • 9 977 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'État charnière du Minas Gerais »  : […] Le Minas Gerais, fort de ses 20 millions d'habitants et de sa position centrale lui permettant de jouer un rôle d'intermédiaire entre le Nordeste et le Sud, entre les Cariocas (habitants de Rio de Janeiro) et les Paulistes (São Paulo), offre une synthèse des régions brésiliennes. Dans la partie méridionale, la mata mineira , autrefois forestière, très largement défrichée auj […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bresil-geographie/#i_38142

Pour citer l’article

Michel ROCHEFORT, « BELO HORIZONTE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/belo-horizonte/