BASALTES ET GABBROS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Basalte

Basalte
Crédits : Jacques-Marie Bardintzeff

photographie

Analyses de basaltes d'origines diverses

Analyses de basaltes d'origines diverses
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau


Les dolérites

Massives, grises ou noires, de structure microgrenue, les dolérites sont des roches magmatiques intermédiaires entre les basaltes et les gabbros. Les dolérites correspondent donc à un refroidissement plus lent que celui des basaltes. Cela explique leur structure particulière, dite doléritique, qui montre dans une pâte plus ou moins microgrenue, des gros grains bien exprimés de plagioclases (labrador), d'augite et, parfois, d'olivine. Cette structure est soit interstale (les cristaux de feldspath baignent dans une mésostase d'augite), soit pœcilitique (de grands cristaux d'augite englobent plusieurs cristaux de feldspath).

Les dolérites peuvent se subdiviser en deux groupes :

– Les dolérites sans olivine, où les proportions entre pyroxène et feldspath sont variables ; l'augite est accompagnée d'un deuxième pyroxène, la pigeonite, et parfois même d'hypersthène.

– Les dolérites à olivine où le plagioclase basique et l'augite titanifère sont en proportions égales ; l'olivine est présente mais accessoire. On doit noter en plus la présence de titanomagnétite, d'ilménite et d'apatite.

Les gisements de dolérites sont souvent de type hypovolcanique : sills, filons, necks ou petits massifs.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages


Écrit par :

  • : professeur à l'université de Bretagne-Occidentale, Brest
  • : professeur de géologie à l'université de Bretagne-Occidentale, Brest

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

René MAURY, Jean-Paul CARRON, « BASALTES ET GABBROS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/basaltes-et-gabbros/