BARYTON, instrument

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Instrument à cordes ou à vent. Aux xviie et xviiie siècles, c'est une viole d'amour basse appelée aussi viola di bordone ; elle est utilisée notamment en Allemagne et ressemble alors à un violoncelle de six ou sept cordes, auxquelles s'ajoutent de neuf à vingt-quatre cordes sympathiques en acier qui pouvaient être pincées avec le pouce de la main gauche. La touche comportait parfois des sillets. Haydn notamment écrivit cent soixante-quinze pièces pour le baryton.

Au xviiie siècle, en France, le baryton fut un hautbois grave. C'est aussi un cuivre à trois pistons de la famille des saxhorns, parfois appelé euphonium, intermédiaire entre l'alto et la basse ; il existe en ut et en si bémol.

—  Pierre-Paul LACAS

Écrit par :

  • : psychanalyste, membre de la Société de psychanalyse freudienne, musicologue, président de l'Association française de défense de l'orgue ancien

Classification

Pour citer l’article

Pierre-Paul LACAS, « BARYTON, instrument », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/baryton-instrument/