WHITE BARRY (1944-2003)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chanteur américain de soul et de pop. Pianiste talentueux, Barry White, de son vrai nom Barry Eugene Carter, enregistre dès l'âge de onze ans Goodnight My Love de Jesse Belvin, morceau rendu célèbre pour avoir servi de générique de fin au show radiophonique d'Alan Freed. Il multiplie les enregistrements et devient imprésario pour le label Keen Records. Il découvre en 1969 le trio vocal féminin Love Unlimited, dont il épouse l'une des chanteuses, Glodean James. Walkin' In The Rain, qu'il compose pour le groupe, lui offre un premier succès. Avec I've Got so Much to Give (1973), il met le feu aux pistes de danse. L'hédonisme et le ronronnement sensuel qui caractérisent son style ouvrent la période disco. En déclin à la fin des années 1970, il rebondit en 1994, avec son nouvel album, The Icon Is Love. Il devient alors une figure populaire, apparaît dans les Simpson, et joue un rôle essentiel dans le très populaire feuilleton télévisé Ally McBeal.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  WHITE BARRY (1944-2003)  » est également traité dans :

PRODUCTEUR DE MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Florent MAZZOLENI
  •  • 7 263 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les labels de soul music »  : […] À Detroit, la personnalité, la volonté et la vision de Berry Gordy. (né en 1929) expliquent une partie du succès phénoménal rencontré par le label Motown, fondé en 1959, le talent des artistes et des musiciens de session étant l’autre moteur de cette réussite artistique et commerciale. Comme le proclame le slogan publicitaire du label, le son Moto […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/producteur-de-musique/#i_44423

Pour citer l’article

« WHITE BARRY - (1944-2003) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/barry-white/