BARRANQUILLA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chef-lieu du département d'Atlántico au nord de la Colombie, Barranquilla comptait 1,1 million d'hab. en 2005 (quatrième plus grande ville du pays). Premier port de la Colombie sur la mer des Caraïbes, situé sur le Magdalena, à une dizaine de kilomètres de la mer, Barranquilla est un point de transit entre la navigation océanique et la navigation fluviale. Supplanté par le port de Buenaventura, situé sur le Pacifique, il continue cependant de jouer un rôle important dans l'exportation du café, du coton, des produits pétroliers. L'implantation d'une zone franche a relancé le dynamisme commercial du port. Il est aussi le terminal du gazoduc de la Colombie du Nord. La ville, reliée par voie ferrée à Boca de Cenizas, son avant-port en mer ouverte. Elle présente la physionomie habituelle de ces grandes villes-ports des rivages caraïbes qui ont grandi trop rapidement ; elle est, à cet égard, assez semblable à Maracaibo au Venezuela. Le centre-ville, où les constructions du xixe siècle voisinent avec les immeubles plus récents en béton et en verre, est entouré par l'étendue monotone des quartiers populaires aux maisons basses et des bidonvilles disposés selon un plan quadrillé. À l'ouest, les installations portuaires, alignées le long du fleuve, s'additionnent aux industries : pétrochimie, cimenterie et ateliers de mécanique. Barranquilla sert de point de départ au tourisme sur la côte caraïbe.

Colombie : carte administrative

Colombie : carte administrative

carte

Carte administrative de la Colombie. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

—  Olivier DOLLFUS

Écrit par :

Classification


Autres références

«  BARRANQUILLA  » est également traité dans :

COLOMBIE

  • Écrit par 
  • Marcel NIEDERGANG, 
  • Olivier PISSOAT, 
  • Clément THIBAUD
  • , Universalis
  •  • 13 648 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Un réseau multipolaire dominé par sa capitale »  : […] Un pays compartimenté et un développement tardif du marché national ont favorisé la croissance simultanée de pôles régionaux autour des quatre plus grandes villes du pays : Bogotá, Medellín, Cali et Barranquilla. C'est une originalité en Amérique latine où les capitales sont, en général, omnipotentes et polarisent l'essentiel des migrations. Cette « quadricéphalie » n'émergea qu'à partir des année […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colombie/#i_37595

Pour citer l’article

Olivier DOLLFUS, « BARRANQUILLA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/barranquilla/