BARBARA (1930-1997)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Quand vint la fin

Le tour de chant de 1993-1994 se partage entre de brefs moments heureux et de redoutables contretemps dus à des problèmes de santé, comme la série de concerts donnés au Châtelet fin 1993 qu’elle ne peut terminer. C’est à Tours, en mars, qu’elle donne son dernier récital. Pour son ultime album, Barbara (1996), très noir, elle suscite la collaboration de l’accordéoniste Richard Galliano, de l’acteur Guillaume Depardieu ou du chanteur Jean-Louis Aubert. Mais l’ensemble sonne comme un adieu, à la chanson d’abord, mais aussi à sa voix et déjà à la vie. Barbara meurt le 24 novembre 1997, d’un choc toxi-infectieux, sans pouvoir finir la rédaction de ses mémoires. On doit aujourd’hui se contenter de lire les belles pages d’un chantier d’écriture, tel qu’il se présente dans Il était un piano noir… Mémoires interrompus (Fayard, 1998). On y lit la tragédie intime de celle qui écrit, quelques mois avant sa mort, qu’elle pense avoir échoué « dans sa vie de femme », mais qu’elle a trouvé le bonheur dans sa vocation de chanteuse offerte à son public.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Médias de l’article

Barbara

Barbara
Crédits : Reg Lancaster/ Express/ Getty Images

photographie

Gérard Depardieu

Gérard Depardieu
Crédits : Bertrand Rindoff Petroff/ Getty Images

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Les derniers événements

6-27 août 2020 France. Autorisation temporaire des néonicotinoïdes pour la culture de la betterave.

Barbara Pompili affirme que c’est « la seule solution possible à court terme pour éviter l’effondrement de la filière sucrière en France ». Le 27, l’Élysée décide de suspendre la chasse à la glu des oiseaux pour cette saison, soutenant la position de Barbara Pompili. La directive oiseaux de l’Union européenne, adoptée en novembre 2009, interdit ce  […] Lire la suite

3-15 juillet 2020 France. Démission du gouvernement d'Édouard Philippe et nomination de Jean Castex.

Barbara Pompili est nommée à la Transition écologique, l’avocat Éric Dupond-Moretti à la Justice et l’ancienne ministre de la Santé Roselyne Bachelot à la Culture. Le 10, des centaines de personnes manifestent à Paris et dans d’autres villes contre les nominations de Gérald Darmanin et d’Éric Dupond-Moretti, à l’appel d’associations féministes. La […] Lire la suite

27 novembre 2017 Union européenne. Prolongement de l'autorisation du glyphosate.

Barbara Hendricks (SPD) y était opposée, fragilise les négociations en vue de la formation du gouvernement à Berlin. Le président français Emmanuel Macron demande que « l’utilisation du glyphosate soit interdite en France dès que des alternatives auront été trouvées et au plus tard dans trois ans ». […] Lire la suite

11 février 2016 France. Remaniement gouvernemental.

Barbara Pompili, à des postes de secrétaire d’État. L’ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault remplace, au Quai d’Orsay, Laurent Fabius, pressenti pour présider le Conseil constitutionnel, avec le titre de ministre des Affaires étrangères et du Développement international ; le président du Parti radical de gauche Jean-Michel Baylet devient ministre […] Lire la suite

Pour citer l’article

Michel P. SCHMITT, « BARBARA (1930-1997) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/barbara-1930-1997/