BALLETS SUÉDOIS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Créée à Paris en 1920, par Rolf de Maré (1888-1964), mécène et animateur, en collaboration avec le danseur et chorégraphe Jean Börlin (1893-1930), la compagnie des Ballets suédois se compose essentiellement de danseurs suédois et danois tels Jean Börlin, Jenny Hasselquist, Carina Ari, Irma Calson. Elle se produisit cinq années consécutives, au Théâtre des Champs-Élysées à Paris et sur de nombreuses scènes européennes, ainsi qu'aux États-Unis (1920-1925). Cette troupe, plus ou moins influencée par le rayonnement d'Isadora Duncan, de Marie Wigman et de Rudolf von Laban en Suède, répugnait à tout académisme et, à l'instar des Ballets russes de Serge de Diaghilev, apporta en ce début de siècle un renouveau artistique certain en Europe. Son chorégraphe, Jean Börlin, spontané, plein de fraîcheur, prend pour source principale d'inspiration la peinture contemporaine ; il puise ses thèmes soit dans les légendes suédoises (Nuit de la Saint-Jean, Dansgille, Les Vierges folles), soit dans la vie quotidienne (Les Mariés de la tour Eiffel). Son spectacle se veut complet et moderne par la synthèse que forment musique, danse, poésie, peinture et arts décoratifs. Sa danse rejette les pointes, l'en-dehors, la virtuosité : elle se compose de pas au sol et d'attitudes plastiques. On peut compter plus de vingt-cinq ballets au répertoire de cette compagnie : Jeu, Ibéria, Le Tombeau de Couperin, La Boîte à joujoux, L'Homme et son désir, etc., où se mêlent les noms célèbres de musiciens (Alfvén, Auric, Debussy, Honegger, Milhaud, Poulenc, Ravel, Satie), de peintres (Bonnard, Chirico, Foujita, F. Léger, Picabia) et d'écrivains (Cendrars, Claudel, Cocteau, Laprade, René Clair). Rolf de Maré poursuivit son expérience dans le music-hall en créant la fameuse « Revue nègre » avec Joséphine Baker (1925).

Joséphine Baker à Paris

Joséphine Baker à Paris

photographie

L'Américaine Joséphine Baker (1906-1975) arrive à Paris avec la Revue nègre, en 1925, et s'impose auprès du public français par le succès et le scandale provoqué par sa ceinture de bananes. 

Crédits : Walery/ Getty Images

Afficher

—  Jane PATRIE

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jane PATRIE, « BALLETS SUÉDOIS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ballets-suedois/