GARDNER AVA (1922-1990)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Eva Prima Pandora

En réalité, c'est loin de la M.G.M. qu'Ava Gardner va interpréter ses rôles les plus fameux ; des personnages, imaginés tout spécialement pour elle, qu'elle fera vivre avec intensité. La beauté autant que l'esprit singulier de l'actrice inspirent les cinéastes originaux, alors qu'ils s'étiolent dans la routine. En Angleterre, Albert Lewin, intellectuel américain raffiné, épris de littérature et de peinture, fait d'elle Pandora (Pandora and the Flying Dutchman, 1951), réécriture sur le mode surréaliste de la légende du Hollandais volant. Ava Gardner y incarne la « femme éternelle », Eva Prima Pandora, comme il est dit dans le film (n'oublions pas que son prénom se prononce en anglais « Eva »...), prête à suivre son amour dans l'éternité. Pour ce film, Man Ray peint son portrait, que le chef opérateur Jack Cardiff irise de bleu profond et de vieux rose, la rendant à jamais magique.

C'est également Cardiff qui, dans la même admirable palette, la photographie pour son rôle le plus mythique, The Barefoot Contessa (La Comtesse aux pieds nus, 1954) de Joseph L. Mankiewicz : elle y interprète Maria Vargas, danseuse de flamenco dans les bouges madrilènes, qui devient Maria d'Amata, star de cinéma hollywoodien. Ce rôle que le cinéaste-scénariste a imaginé d'abord pour Linda Darnell, puis pour Rita Hayworth, Ava Gardner se l'approprie totalement. Celle que la publicité surnommait, avec une certaine muflerie, « le plus bel animal du monde », s'y montre une femme étonnamment libre, mais aussi perpétuellement frustrée : les hommes qui compteront pour elle, son ami le cinéaste Harry Dawes (Humphrey Bogart) et son mari impuissant, le comte Vincenzo Torlato Favrini (Rossano Brazzi), ne pourront lui offrir qu'une relation platonique. Miroir de tous les désirs, Maria est peinte par ceux qui l'ont côtoyée, tandis que, sous une pluie battante, se déroule son enterrement, autour de son effigie marmoréenne mais pieds nus, comme la jeune Ava autrefois dans les plantations de tabac de ses parents.

Ava Gardner

Ava Gardner

Photographie

Ava Gardner lors d'une réception au Savoy Hotel de Londres. 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

Ce « spleen » si particulier, A [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages



Médias de l’article

Ava Gardner

Ava Gardner
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

Ava Gardner, La Nuit de l'iguane

Ava Gardner, La Nuit de l'iguane
Crédits : T. O'Neill/ Hulton Getty

photographie





Écrit par :

  • : historien du cinéma, maître de conférences à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne, membre du comité de rédaction de la revue Positif

Classification

Pour citer l’article

Christian VIVIANI, « GARDNER AVA - (1922-1990) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ava-gardner/