AURELIUS VICTOR (IVe s.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sextus Aurelius Victor Afer appartient à l'ère de la renaissance constantino-théodosienne, époque où apparaissent dans les lettres latines les abréviateurs, historiens qui écrivent des résumés. Préfet de Rome sous Théodose (empereur en 379), Aurelius Victor est un abréviateur qui garde cependant certains caractères de l'historien ; dans les biographies, par exemple, il cherche à dégager les faits essentiels. On connaît de lui diverses œuvres, toutes historiques : une sorte de manuel de l'histoire des empereurs, le Livre des Césars (De caesaribus, 360) qui fait suite à l'Histoire de Tite-Live ; un Épitomè, ou résumé, qui continue l'œuvre précédente jusqu'à la mort de Théodose ; deux compilations sur la période royale et la République, Origo gentis romanae et De viris illustribus. Son style s'inspire de Salluste et de Tacite. Le Livre des Césars a été établi et traduit en français en 1975 par P. Dufraigne.

—  Élizabeth BINE

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Élizabeth BINE, « AURELIUS VICTOR (IVe s.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/aurelius-victor/