AURÉLIA, Gérard de NervalFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Commencée en 1853 dans la clinique du docteur Émile Blanche, poursuivie au cours d'un voyage en Allemagne, puis au retour, dans le même lieu, interrompue par le suicide de Gérard de Nerval (1808-1855) dans la nuit du 25 au 26 janvier 1855, Aurélia garde, quant à sa structure, un caractère indécidable. En effet, les deux livraisons dans la Revue de Paris : la première partie, le 1er janvier 1855 ; la seconde, posthume, dans le numéro du 15 février 1855 (le texte sera publié en volume la même année), ne semblent pas rendre compte avec certitude de l'ordre que l'écrivain eût sans doute fini par imposer à cette œuvre, marquée par une paradoxale sûreté d'écriture.

Poème en prose inséparable de Sylvie, de Pandora et des sonnets des Chimères, Aurélia affirme le génie du seul romantique français engagé, comme Novalis et Hölderlin, dans la quête de l'unité perdue. Dans ce qu'il appelle « un roman-vision à la Jean Paul », Nerval, nouvel Orphée poursuit au royaume de l'ombre l'image d'une morte bien-aimée (la cantatrice Jenny Colon, l'Aurélie de Sylvie, puis Aurélia).


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  AURÉLIA, Gérard de Nerval  » est également traité dans :

NERVAL GÉRARD DE (1808-1855)

  • Écrit par 
  • Pierre-Georges CASTEX
  •  • 2 623 mots

Dans le chapitre « La transcription du drame intérieur »  : […] Or, ces deux dernières années, si cruelles, sont aussi, pour l'écrivain, les plus fécondes. Sentant le danger qui le menace, il s'emploie, dans les périodes de répit, à « recomposer » sa tragique aventure. Ses œuvres les plus émouvantes révèlent comment son rêve a pris naissance, puis s'est épanoui et épanché dans la vie réelle, jusqu'à désorganiser sa représentation du monde. Dans Sylvie (une no […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerard-de-nerval/#i_35934

Pour citer l’article

Marie-Françoise VIEUILLE, « AURÉLIA, Gérard de Nerval - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/aurelia/