ARTS DU NIGERIA (exposition)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Réputés pour leur ancienneté et leur extrême diversité stylistique, les arts du Nigeria occupent une place de choix dans l'histoire de l'art africain. Les terres cuites de Nok (600 av.-250 apr. J.-C.), l'art d'Ifè (ixe-xve siècle) et celui, palatial, du Bénin (xive-xixe siècle) sont ainsi désormais parmi les plus célèbres d'Afrique noire. Très appréciée des collectionneurs, la sculpture des royaumes yoruba (traditionnellement liés à Ifè, leur capitale religieuse) a par ailleurs suscité de multiples recherches qui ont permis de mieux comprendre les esthétiques subsahariennes et de mieux saisir le travail des artistes. Moins bien connues du grand public, les autres cultures nigérianes sont également à la source d'une infinie variété de traditions plastiques, élaborées, entre autres, par les Igbo, les Urhobo, les Ejagham, les Idoma ou encore par les Mumuyé.

Ces formes artistiques, jusqu'alors quasi absentes des collections publiques françaises, ont fait l'objet du 22 avril au 18 août 1997 d'une exposition organisée au Musée national des arts d'Afrique et d'Océanie (MAAO) : Arts du Nigeria. L'enjeu de cette manifestation était de présenter, selon un parcours géographique déployé de part et d'autre d'une section archéologique et historique consacrée aux arts de Nok, d'Ifè et du Bénin, les pièces acquises récemment par la Réunion des musées nationaux (RMN) auprès du musée Barbier-Mueller de Genève. Créée en 1977 et issue de la collection Joseph Mueller (1887-1977), cette institution privée a vendu en effet au MAAO en 1996, pour une somme totale de 40 millions de francs, un premier ensemble de cent cinq figures venant des régions nigérianes de l'Est, du delta du Niger, de la Cross River ainsi que des cultures ibibio, igbo et idoma, puis, l'année suivante, un second groupe comprenant cent soixante et onze objets originaires des peuples edo, yoruba, ijo et des secteurs méridionau [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages



Écrit par :

  • : docteur en arts et sciences de l'art, université de Paris-I, historien de l'art

Classification

Pour citer l’article

Vincent BOULORÉ, « ARTS DU NIGERIA (exposition) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/arts-du-nigeria/