SCHAWLOW ARTHUR LEONARD (1921-1999)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 5 mai 1921 à Mount Vernon (État de New York), Arthur L. Schawlow, fils d'un Russe émigré et d'une Canadienne, passa toute sa jeunesse à Toronto (Canada). Pendant la Seconde Guerre mondiale, il assura des tâches d'enseignement pour le personnel militaire, puis participa au développement des antennes micro-onde dans une fabrique de radars. En 1949, il soutint sa thèse en spectroscopie optique à l'université de Toronto ; il passa ensuite deux ans à l'université Columbia de New York, où il travailla en spectroscopie micro-onde avec Charles Hard Townes (Prix Nobel de physique 1964 pour l'invention du maser et du laser), dont il épousa la sœur en 1951.

En 1951, il rejoignit les laboratoires de la compagnie Bell à Holmdel (New Jersey) et y effectua pendant dix ans des recherches expérimentales sur les supraconducteurs. En 1958, il développa avec Townes la théorie du laser en étendant les principes du maser à des longueurs d'onde plus courtes et en approfondissant la compréhension des cavités résonantes dites de Fabry-Perrot. Ils furent néanmoins devancés par Theodore Maiman, qui travaillait pour les laboratoires de recherche Hughes, et qui, en 1960, réussit le premier à faire fonctionner un laser à rubis. Nommé professeur à l'université Stanford (Californie) en 1961, Schawlow y développa des méthodes nouvelles d'étude des propriétés spectroscopiques des atomes et des molécules à l'aide des lasers. C'est pour ces travaux qu'il partagea le prix Nobel de physique 1981 avec Nicolaas Bloembergen et Kai M. Siegbahn. Schawlow prit sa retraite en 1991.

—  Bernard PIRE

Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification


Autres références

«  SCHAWLOW ARTHUR LEONARD (1921-1999)  » est également traité dans :

HÄNSCH THEODOR W. (1941- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 356 mots

Né le 30 octobre 1941 à Heidelberg, le physicien allemand Theodor Wolfgang Hänsch est le fils d'un exportateur de matériel agricole. La maison familiale, dans la rue Bunsen à Heidelberg, avait appartenu au célèbre chimiste Robert Bunsen (1811-1899), pionnier de l'analyse spectrale. Très tôt passionné par les sciences, le jeune lycéen collectionne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theodor-w-hansch/#i_29322

HISTOIRE DE LA TECHNIQUE DU LASER - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain ORSZAG
  •  • 699 mots

1900 Max Planck suggère que l'échange d'énergie entre les ondes et la matière est discontinu et se fait par « grains » de rayonnement : les quanta d'énergie. 1913 Niels Bohr introduit la notion de niveaux d'énergie des atomes pour rendre compte de l'émission de quanta d'énergie. 1916-1917 Albert Einstein décrit et quantifie l'absorption de rayonnem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-la-technique-du-laser-reperes-chronologiques/#i_29322

LASERS

  • Écrit par 
  • Yves LECARPENTIER, 
  • Alain ORSZAG
  •  • 10 803 mots
  •  • 4 médias

Inventé en 1958 par les Américains Arthur L. Schawlow et Charles H. Townes et le Russe Nikolaï G. Bassov, le laser est un dispositif qui engendre des rayonnements particuliers grâce à une technique spéciale d'émission dite « stimulée », par opposition à celle des sources usuelles de lumière qui est « spontanée ». Ce terme est formé des initial […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lasers/#i_29322

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « SCHAWLOW ARTHUR LEONARD - (1921-1999) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-leonard-schawlow/