BLOEMBERGEN NICOLAAS (1920-2017)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 11 mars 1920 à Dordrecht (Pays-Bas), Nicolaas Bloembergen est le fils d'un ingénieur chimiste travaillant dans une usine d'engrais. Il termina ses études universitaires à Utrecht juste avant que les nazis ne ferment l'université en 1943. Après deux dures années d'occupation, durant lesquelles il parvint à échapper au travail obligatoire en se cachant, et en se nourrissant principalement d'oignons de tulipe, il put aller aux États-Unis commencer des recherches à l'université Harvard ; il y mit au point les premiers appareils à résonance magnétique nucléaire (R.M.N.) et appliqua cette nouvelle technique aux solides, aux liquides et aux gaz. Il obtint alors les premiers résultats précis sur les processus de relaxation R.N.M. et contribua de façon essentielle à leur compréhension. Il soutint sa thèse à Leyde (Pays-Bas), en 1948, sur les phénomènes de saturation non linéaires ; il y resta deux ans avant de retourner à Harvard, où il accomplit la plupart de ses recherches jusqu'à sa retraite en 1990.

Alors que les premiers masers développés par Charles Hard Townes ne pouvaient émettre que par impulsions, Bloembergen mit un point au début des années 1950 un système de pompage à trois ou quatre niveaux qui leur permit de fonctionner de manière continue. Pionnier de l'optique non linéaire (étude de phénomènes lumineux dans lesquels les processus multiphotons ont une importance majeure), son influence fut considérable sur l'évolution de ce domaine où les performances des lasers jouent un grand rôle.

Naturalisé américain en 1958, il partagea le prix Nobel de physique en 1981 avec Arthur L. Schawlow et Kai M. Siegbahn pour ses contributions au développement de la spectroscopie laser.

En 1983, Nicolaas Bloembergen reçoit la médaille d’honneur de l’Institute of Electrical and Electronic Engineers. En juin 1990, il prend sa retraite de l’université Harvard et, en 1991, il devient président de l’American Physical Society.

—  Bernard PIRE

Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « BLOEMBERGEN NICOLAAS - (1920-2017) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolaas-bloembergen/