TOURNANT ARNAUD (1978- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Coureur cycliste français né le 5 avril 1978 à Roubaix. Lorsque Arnaud Tournant rejoint en 1996 le groupe de pistards dirigés par Gérard Quintyn, l'étoile de Florian Rousseau, qui devient son compagnon d'entraînement, est à son zénith. Le récent champion olympique du kilomètre a décidé de se consacrer désormais à la vitesse, et Arnaud Tournant va se charger d'assurer la relève française sur l'épreuve chronométrée. En 1997, il devient champion du monde de vitesse par équipes. Dès 1998, il est couronné champion du monde du kilomètre, tout en conservant son titre en vitesse par équipes. En 1999, il conserve ses deux titres. En 2000, il bat, à Mexico, le record du monde du kilomètre (1 min 0,148 s). La médaille d'or olympique lui semble promise. Pourtant à Sydney, il connaît une cruelle désillusion : sans doute en raison d'une erreur de braquet, il ne se classe que cinquième du kilomètre ; abattu, il parvient néanmoins à retrouver sa motivation pour conquérir, avec Florian Rousseau et Laurent Gané, la médaille d'or en vitesse par équipes. Lors des Championnats du monde, il remporte de nouveau le kilomètre et la vitesse par équipes.

En 2001, à Anvers, Arnaud Tournant obtient un quatrième titre mondial consécutif sur le kilomètre et un cinquième titre mondial consécutif en vitesse par équipes. Mais c'est lors du tournoi de vitesse individuelle qu'il va réussir une formidable performance. Alors qu'il ne consacre en aucune manière sa préparation à cette discipline spécifique, il devient champion du monde en dominant en finale Laurent Gané. Après avoir perdu la première manche et sachant son compatriote plus véloce, il modifie discrètement son braquet, installant à l'avant un plateau de 50 dents au lieu de 49. Il s'agit d'un véritable coup de poker, car, avec cet énorme braquet de 7,63 mètres, la défaite est assurée en cas de sprint classique ; aussi, dans la deuxième manche comme dans la belle, Arnaud Tournant n'attend pas les 200 derniers mètres pour produire son effort, mais fait parler sa puissance en démarrant brusquemen [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification


Autres références

«  TOURNANT ARNAUD (1978- )  » est également traité dans :

SPORT (Disciplines) - Le cyclisme

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 10 181 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Le kilomètre »  : […] Dès les Jeux de 1896 également, une épreuve de vitesse contre la montre départ arrêté est organisée sur un tour de piste (333,33 m). Ce n'est qu'à partir de 1928 que la distance est définitivement fixée à 1 kilomètre. Les Français Pierre Trentin (1964) et Florian Rousseau (1996) se sont particulièrement illustrés dans cet exercice. Un autre Français, Arnaud Tournant, a porté le record du monde à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-disciplines-le-cyclisme/#i_32193

SPORT - L'année 2001

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 508 mots

Dans le chapitre « Cyclisme : sur le front du dopage, rien n'est gagné »  : […] « Opération trèfle à quatre feuilles ». Ainsi fut baptisée la perquisition organisée, le 6 juin 2001 à San Remo, dans les hôtels où logeaient les coureurs du Giro. Mandatés par la brigade des stupéfiants italienne, 360 carabiniers ont saisi plus de 300 produits dopants. Dans un premier temps, les cyclistes décidaient d'abandonner la course, avant de continuer leur route, seule l'étape alpestre Im […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-l-annee-2001/#i_32193

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « TOURNANT ARNAUD (1978- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/arnaud-tournant/