ARAUCARIALES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Écaille

Écaille
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Agathis et Araucaria : répartition

Agathis et Araucaria : répartition
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte


Les arbres appartenant à l'ordre des Araucariales sont des Gymnospermes de grande taille qui se répartissent en deux genres : Araucaria et Agathis (syn. : Dammara). À l'état naturel, on les rencontre presque exclusivement dans l'hémisphère austral.

On trouve, réunis dans cet ordre, des caractères à la fois archaïques et évolués, ce qui a longtemps embarrassé les systématiciens : après avoir été, selon les critères envisagés, associés dans une même section avec des Pinales puis avec des Taxodiales, Araucaria et Agathis sont à présent estimés assez originaux pour constituer un ordre à part. Considérant la distribution restreinte de certains caractères évolués, on admet que cet ordre est l'aboutissement d'une lignée évolutive (phylum) autonome.

Type étudié : l'Araucaria araucana

Le Chili est le pays d'origine de l'Araucaria araucana dont le nom de genre provient justement de l'Arauco, province chilienne : là-bas, on le nomme communément chilian pine (pin du Chili) ou plus familièrement monkey puzzle (désespoir-du-singe) en raison des feuilles acérées qui en rendent l'accès très problématique. Les branches s'accroissent horizontalement lorsqu'elles sont jeunes, puis, à mesure que l'arbre vieillit, elles s'inclinent majestueusement vers le sol. Cette disposition, mise en valeur par la hauteur respectable (50 m) que peut atteindre l'A. araucana, confère à cet arbre un port altier.

Caractères botaniques

Tandis que les branches principales sont verticillées, par quatre, cinq, six autour du tronc, les branches secondaires sont opposées. Un rameau mutilé peut repousser : un bourgeon plus petit que les bourgeons végétatifs habituels se développe à l'emplacement de la blessure et donne naissance à un rameau dont les feuilles ont une taille inférieure à la normale.

L'aspect des feuilles de l'A. araucana évoque celui des préfeuilles comestibles de l'artichaut ; elles se terminent par une pointe acérée et sont disposées en spirale autour de l'axe du rameau.

Le bois [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Évelyne HODCENT, « ARAUCARIALES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/araucariales/