CONCEPCIÓN, Chili

Ville du Chili, située au niveau du 37e degré de latitude sud, Concepción avait, en 2002, une population de 212 000 habitants. Fondée au début de la période coloniale, en 1550, à l'embouchure du fleuve Bió-Bió dont la navigabilité a été mise à profit jusqu'au xixe siècle, et à proximité des eaux calmes de la baie de Talcahuano, Concepción joue de bonne heure un rôle administratif et militaire important, notamment pour surveiller la « frontière », où la résistance araucane était vive.

Chili : carte administrative

Chili : carte administrative

carte

Carte administrative du Chili. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Au xixe siècle, Talcahuano devient le port d'exportation des produits agricoles (essentiellement du blé) tirés de la colonisation systématique de la zone araucane, tandis que s'effectue à Lota (située sur la baie d'Arauco) la mise en valeur du seul gisement houiller chilien.Des industries textiles, sidérurgiques et des raffineries sont implantées dans les différents noyaux de cette vaste région urbaine littorale, dont la population croît très vite.

Ainsi, la conurbation Concepción-Talcahuano-San Vicente (600 000 hab. en 2002), la troisième du pays, reste peu intégrée à l'économie de l'arrière-pays et souffre de sa situation excentrique par rapport au Valle Central (Vallée centrale), axe de circulation intérieure Santiago-Talcahuano-Puerto Montt. Concepción demeure un centre régional incontesté et le deuxième pôle universitaire du pays, mais elle n'a pas suscité d'intégration de l'économie rurale du Valle Central et de l'activité industrielle du littoral qui restent plus juxtaposées que complémentaires.

—  Hélène LAMICQ

Écrit par :

Classification


Autres références

«  CONCEPCIÓN, Chili  » est également traité dans :

CHILI

  • Écrit par 
  • Raimundo AVALOS, 
  • Olivier COMPAGNON, 
  • Roland PASKOFF, 
  • Sergio SPOERER, 
  • Sébastien VELUT
  • , Universalis
  •  • 19 433 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « La vallée centrale, de Santiago à Puerto Montt »  : […] Au sud de Santiago s'allonge une dépression encadrée par la cordillère des Andes à l'est et la cordillère de la Côte à l'ouest, que l'on peut suivre jusqu'à Puerto Montt. C'est la « vallée centrale », même si elle n'est pas à proprement parler une vallée puisque les fleuves, coulant des Andes vers le Pacifique, la traversent perpendiculairement. Longée par l'autoroute principale et la voie ferrée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chili/#i_36065

Pour citer l’article

Hélène LAMICQ, « CONCEPCIÓN, Chili », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/concepcion-chili/