Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

APOGÉE DE L'EMPIRE PERSE (repères chronologiques)

— 522 À la mort de Cambyse II au retour de la conquête de l'Égypte, un usurpateur, Gaumata, élimine l'héritier légitime ; mais Darius, issu d'une branche cadette, réussit à monter sur le trône, grâce à une conjuration.

— 521-— 519 Établissement de l'autorité de Darius Ier sur l'empire par l'écrasement de nombreuses révoltes en Babylonie, Médie, Susiane, Parthie, Arménie, Margiane et Hyrcanie.

— 519-— 518 En Égypte, Darius réorganise l'administration et fait réparer le canal de Néchao reliant le bras oriental du delta du Nil à la mer Rouge.

— 518 Inscription trilingue gravée par Darius sur une falaise inaccessible de Béhistun (Bisutun) au Kurdistan ; relevée en 1835 par Henry C. Rawlinson, suspendu dans le vide, elle relate la victoire de Darius contre Gaumata et contre les premières révoltes.

— 518-—  514 Réorganisation de l'empire.

Vers — 516 Début de la construction du palais de Persépolis.

Vers — 510-—  505 Construction du palais de Suse.

— 499-— 493 Révolte de l'Ionie qui montre les difficultés rencontrées par Darius dans son souci d'unifier les différentes composantes de l'empire.

— 490 Première guerre médique et défaite de Marathon qui marque l'arrêt de l'extension territoriale de l'empire perse.

— 486 Mort de Darius Ier. Son fils Xerxès, désigné de son vivant, lui succède.

— Jean-Claude MARGUERON

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Voir aussi