PALACIO ANDY (1960-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le musicien bélizien Andy Palacio a largement contribué, par son œuvre, à préserver et à faire connaître la culture des Garifuna, descendants d'Indiens Karib et d'esclaves noirs.

Né le 2 décembre 1960 dans le village côtier de Barranco, au Honduras britannique (aujourd'hui Belize), Andy Vivien Palacio anime dès 1981 une émission Garifuna sur les ondes de Radio Belize, afin de susciter l'intérêt pour cette culture et cette langue à travers sa musique et ses chants. L'alliance qu'il réalise entre des éléments de la musique traditionnelle Garifuna et les sonorités des guitares électriques va inspirer une nouvelle génération de jeunes musiciens, et créer un nouveau style urbain, le punta rock (la punta est une danse traditionnelle Garifuna). En collaboration avec d'autres interprètes et compositeurs réunis au sein du groupe Garifuna Collective, Palacio produit des albums influents, parmi lesquels Keimuon (1995), Til da Mawnin (1997), Paranda (1999) et Wátina (2007). Son pays lui décerne l'ordre du Mérite en septembre 2007 et, un mois plus tard, l'U.N.E.S.C.O. le nomme Artiste pour la paix. Le chantre de la culture Garifuna meurt peu de temps après, le 19 janvier 2008, à Belize City.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« PALACIO ANDY - (1960-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/andy-palacio/